Home / Italie / Alberobello et ses « Trulli » – Un village de contes de fées
Alberobello et ses « Trulli » – Un village de contes de fées

Alberobello et ses « Trulli » – Un village de contes de fées

Un village magique et fascinant, tout droit tiré d’un  album de mythes et  légendes ou de contes de fées. Une ville à nulle autre pareille caractéristique pour ses « trulli », ces petites maisons rondes aux toits pointus, désormais classées au patrimoine mondial de l’UNESCO dans sa liste des merveilles du monde…

Le trullo (singulier de « trulli ») est à l’origine un abri rural, une cabane en pierres sèches construite dans les champs, dans les jardins, en bordure des vignes ou des oliveraies, et destinée à héberger occasionnellement les paysans, à remiser les outils, et à stocker le produit des récoltes.

On en découvre en grand nombre en se promenant dans cette région de la province de Bari, en Italie du Sud, dite la Valle d’Itria, à moins d’une demi-heure de route de Monopoli.

La structure est relativement facile à construire pour les paysans du 14e ou du 15e siècle. Les maisonnettes sont composées d’un seul niveau. Les pierres calcaires qui en constituent l’unique matériau ne manquent pas  dans la région. Elles sont disposées en cercles, et les cercles s’empilent les uns par-dessus les autres.

Le mur circulaire, percé d’une porte et de petites fenêtres, est assemblé sans mortier, selon une technique millénaire.  Le tout est surmonté d’une toiture conique à coupole autoportante, simple à réaliser et résistante aux intempéries.

alberobello_8
La particularité d’Alberobello (que l’on pourrait traduire par « Bel arbre ») est  de regrouper ces constructions rurales en une véritable petite zone urbaine. Il resterait de ces édifices en pierres sèches non moins de mille cinq cents exemplaires dans les seuls quartiers de Monti (Rione Monti), la zone principale des trulli d’Alberobello, et d’Aia Piccola.

Le développement urbain de ces cabanes rurales aurait pour explication un édit du Royaume de Naples qui, au 15e siècle, imposa une taxe pour toute nouvelle construction urbaine. Le trullo n’étant pas considéré comme maison d’habitation, ces cabanes rurales se multiplièrent au cœur du village, permettant aux habitants de se loger tout en échappant à une taxe supplémentaire.

Les trulli d’Alberobello, magnifiquement entretenus, sont désormais pour une bonne partie devenus des boutiques de souvenirs et d’artisanat, des cafés, des restaurants, principalement dans les rues les plus touristiques du rione Monti.  Cela n’enlève rien à leur charme et au plaisir que l’on éprouve à se promener entre ces rangées d’étranges maisonnettes, toutes remarquablement entretenues et recouvertes d’une lumineuse peinture à la chaux.

alberobello_5

Certaines sont agrémentées de massifs de fleurs ou de plantes grimpantes, d’autres  décorées de lampions, de guirlandes ou de fanions multicolores…

Et comme s’il manquait quelque chose à la magie et à l’enchantement des trulli d’Alberobello, vous observerez sur les  toits en chapeaux pointus des petites maisons à usage d’habitation des signes cabalistiques, symboles mystérieux, parfois incompréhensibles, et au sommet du cône, comme l’étoile sur le sapin, un pinacle à la forme tout aussi ésotérique.

alberobello_2

 

Les étranges signes peints à la chaux mélangée à de la cendre peuvent être des symboles profanes ou religieux : cœurs transpercés, hosties, arbres stylisés, colombe, croissant de lune, croix, candélabre inversé, pointes de flèches…

Si la quasi-totalité des trulli d’Alberobello sont des constructions à un unique étage,  vous découvrirez le trullo dit « suprême » ou « royal » ensemble composé de l’assemblage d’une douzaine de trulli et possédant deux niveaux d’habitation.

Autre originalité, dans ce village qui pourtant n’en manque pas, l’église Saint Antoine dont la toiture est constituée d’un ensemble de cônes rappelant les toits des trulli d’Alberobello…

Dormir dans un « trullo »
Expérience unique, dormir dans un trullo permet de se plonger dans cette culture ancestrale au cœur d’un des plus jolis villages d’Italie. De très nombreux hébergements sont proposés directement par les propriétaires, sur les sites de réservation tels que Booking ou Airbnb, à Alberobello ou dans la campagne environnante. Les trulli proposés sont souvent des constructions doubles, offrant ainsi un séjour une chambre et une petite cuisine.
Scroll To Top