Home / Italie / Amalfi, une République Maritime
Amalfi, une République Maritime

Amalfi, une République Maritime

Joyau de la « Côte amalfitaine », cité maritime historique, Amalfi est une étape à ne pas manquer sur la route longeant le  « Golfe de Salerne » entre Positano et Salerno.

La route côtière, qui conduit de Sorrento à Amalfi, et poursuit ensuite vers Salerno, est considérée comme une des plus belles du monde et un exemple exceptionnel de paysage méditerranéen. Elle est à ce titre, de même que la ville d’Amalfi, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Un étonnant parcours, long d’une cinquantaine de kilomètres quasiment aérien tant la route, par endroits, ne repose qu’à moitié sur la falaise. Une sinueuse route du vertige, se faufilant entre la végétation de garrigue et les pins maritimes d’un côté, le bleu intense de la mer Tyrrhénienne de l’autre.

De Sorrento la route s’élève jusqu’aux Colli di San Pietro, offrant par endroits de beaux panoramas sur la baie de Naples. C’est encore le domaine des vignes et des vergers. Passé le village de San Pietro débute le plus beau tronçon. Nous sommes sur le Nastro Azzuro, le « Ruban bleu » qui longe le Golfe de Salerno.

S’enchaîneront sur le parcours Positano, à l’aspect oriental et aux maisons accrochées aux escarpements dominant la mer, Vettica Maggiore, Praiano, Conca dei Marini et sa Grotte d’Emeraude (Grotta dello Smeraldo), puis Amalfi.

amalfi_9

 


Amalfi

Plus antique République maritime d’Italie, Amalfi connut son heure de gloire lorsque, puissance maritime tenant tête à ses ennemies Pise et Gênes, elle comptait, forte de ses soixante dix mille âmes, une population dix fois supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui. C’était alors l’un des grands ports de la Méditerranée. C’est là que naquirent les « Tables d’Amalfi » (Tavole amalfitane) , précis de droit maritime qui fit autorité des siècles durant. C’est là aussi que l’on commença à utiliser un instrument de navigation appelé « boussole » et dont l’usage allait se répendre par la suite.

L’Age d’or d’Amalfi s’interrompit lorsque la ville passa, en 1137 au mains de Pise. Son activité maritime se poursuivit cependant au cours des siècles qui suivirent.

Héritière de sa richesse passée, Amalfi est une petite ville exceptionnelle et un lieu de séjour, touristique et balnéaire, de rêve.

 

Le Duomo d’Amalfi
Dédiée à l’apôtre André, une construction emblématique de ce que fut la fortune de la cité. Commencé dans la seconde moitié du 10e siècle, modifié à plusieurs reprises, il est remarquable par son escalier monumental, son cloître aux 120 colonnes, dit « cloître du Paradis » (Chiostro Paradiso), qui rappelle certaines constructions arabes, sa porte de bronze fondue à Constantinople en 1066 et rapportée par voie maritime, et son massif campanile du 9e siècle recouvert de faïences jaunes, rouges et vertes.

En quittant le Duomo, prenez le temps de flâner sur la piazza (la Piazza Duomo), de déguster une glace, d’aller vous rafraîchir à la grande fontaine.

 

Il faut ensuite emprunter la rue qui monte à travers le village et s’insinue dans l’étroite gorge dominée par le mont Cerreto. Une rue encaissée, à l’abri des ardeurs du soleil, bordée de maisons anciennes au rez-de chaussée desquelles se succèdent restaurants, pizzerias, pâtisseries, boutiques de souvenirs, marchands de glaces, de citrons, d’herbes et d’épices, et de « Limoncello » .

amalfi_600

 

De l’autre côté de la Piazza Duomo, on arrive sur le quai de la République Maritime, bordé d’une élégante plage de galets, souvent surpeuplée en été, aux parasols à rayures joliment organisés, comme c’est souvent le cas sur les plages italiennes.

 

A voir aussi à Amalfi, le Museo Civico, où sont exposés nombre de documents sur l’histoire maritime de la ville parmi lesquels les Tables d’Amalfi; les Arsenaux de la République; le Couvent des Capucins et son cloître du 13e siècle.

A partir d’Amalfi, il ne manque plus que quelques kilomètres d’une route tortueuse pour aller visiter Ravello, une autre merveille de la côte Amalfitaine, perchée au dessus du Golfe de Salerne.

Lire aussi : Se déplacer autour de Naples – La Côte Amalfitaine

Scroll To Top