Home / Italie / Arezzo – Pétrarque et Della Francesca
Arezzo – Pétrarque et Della Francesca

Arezzo – Pétrarque et Della Francesca

Au confluent de la Chiana et de l’Arno, Arezzo est connue pour son tournoi du Sarrasin (Giostra del Saracino), reconstitution historique médiévale avec défilé en costumes du 14e siècle. Il a lieu deux fois par an, l’avant-dernier samedi de juin et le premier dimanche se septembre.

Sur la place San Francisco, centre d’Arezzo, s’élève San Francesco, église commencée en 1322 et restée inachevée. L’intérieur s’orne des célèbres fresques de Piero della Francesca, une des oeuvres d’art les plus remarquables d‘Italie. On y trouve aussi les fresques de Spinelo Aretino.

arezzo_b

Par le Corso Italia on se dirige vers l’église romane Santa Maria della Pieve, d’aspect imposant, qui remonte à la fin du 12e siècle. La façade comporte cinq arcades aveugles dans la partie inférieure et trois rangs de galeries. Dans le portail du milieu sont représentés les mois. Le campanile du 14e siècle, est percé de quarante fenêtres à deux colonnes.

Derrière l’église s’étend la pittoresque Piazza Grande, entourée d’édifices qui remontent au moyen âge et dont l’ensemble est l’un des plus typiques d’Italie. C’est là que se déroule la « Giostra del Saracino » et c’est aussi là que l’on admire la merveilleuse abside de la Pieve.

On remonte le corso Italia et, après l’église de la Pieve, on voit à gauche le palais Pretorio, du 14e siècle, restauré. A côté se trouve la maison natale de Pétrarque (né à Arezzo en 1304), siège de l’Accademia Petrarchesca.

Plus loin s’ouvre le passeggio del Prato, au sommet de la colline. Au fond du jardin la forteresse dessinée par Antonio da Sangallo. Elle est entourée d’un parc d’où l’on découvre une belle vue sur la ville et ses environs.

A gauche du jardin, la cathédrale San DonatoDôme d’Arezzo, a été commencé au 13e siècle, mais les travaux se sont poursuivis pendant de très nombreuses années. A l’intérieur, de style gothique, il faut voir les vitraux du 16e siècle, l’arc de Saint-Donat, du 14e siècle, le tombeau de l’évêque guido Tarlati, de la même époque.

arezzo_d

A côté du Dôme, sur la place dei Priori, le palais communal du 14e siècle, restauré. Par la via Ricasoli et la via del Sasso Verde, on arrive à l’église gothique de San Domenico, du 13e siècle, où il faut voir le magnifique Crucifix de Cimabue, la chapelle Dragomanni, les fresques de Spinello et Parri di Spinello.

arezzo_e

Scroll To Top