Home / Italie / Asti, cité médiévale en Piémont
Asti, cité médiévale en Piémont
Collegiata San Secondo

Asti, cité médiévale en Piémont

Tours et maisons fortifiées, églises et palais, places et portiques, témoignent à chaque coin de rue du passé de cette cité piémontaise aujourd’hui réputée pour ses vins, et notamment son Asti spumante, mais aussi pour sa course du Palio et pour son Festival delle Sagre.

Asti est la ville de naissance en 1749 du poète et dramaturge Vittorio Alfieri, et plus récemment, en 1937, de Paolo Conte, à la fois avocat et chanteur, poète, parolier et compositeur aux musiques jazzy.

Une belle visite d’une journée à faire à partir de Turin, dont elle se trouve à une cinquantaine de kilomètres an sud-ouest.

Trois mille ans d’histoire
Citée par Pline l’Ancien, Asti fut fondée par les Ligures puis devint un « municipio » romain. « Duché » sous les lombards, puis placée sous l’autorité de l’évêché, elle devint « commune libre » au 11e siècle, obtenant le privilège de battre monnaie. Au 12e siècle, au faîte de sa puissance, elle étend son pouvoir sur une grande partie du Piémont méridional et s’enrichit avec des activités commerciales et bancaires vers l’Europe du nord. A partir du 14e siècle, Asti passe aux mains de Robert d’Anjou, roi de Naples, puis quelques années plus tard sous la domination des Visconti, des Orléans et, pour finir, de la Maison de Savoie.

Piazza Statuto ou Piazza d’Erbe

Piazza Statuto ou Piazza d’Erbe

Visiter Asti
Une promenade au hasard des rues pavées de la cité médiévale vous permettra d’en découvrir les principaux sites et monuments.

- Les tours d’Asti
Tour Troyana, tour Rosso, des quelque 120 tours érigées par les riches familles de la ville, une quinzaine survivent aujourd’hui. Admirez la Torre Troyana, ou « de l’Horloge », haute de 38 mètres, qui offre un remarquable point de vue sur la ville. 199 marches permettent d’atteindre la plateforme d’observation. Construite aux 13e et 14e siècle, elle est adossée à la maison fortifiée de ses propriétaires, la famille Troya. Toujours en fonction, la cloche installée en 1531 est une des plus anciennes du Piémont. (La tour Troyana est ouverte au public le samedi et le dimanche).
Une autre belle tour, en excellent état, est la tour « dei Comentini » qui domine la piazza Roma.

- Cathédrale Santa Maria Assunta
Edifice du 13e siècle élevé sur les bases d’une plus ancienne cathédrale, c’est l’une des plus imposantes églises gothiques du Piémont. Son massif campanile aux allures de tour fortifiée date de 1266.

- Collegiata di San Secondo
Construite entre le 13e et le 15e siècle, elle est dédiée au saint-patron de la ville sur le site de son martyr en l’an 119.

- Palazzo Civico et Piazza di San Secondo
Face à la collegiata, la place San Secondo est le coeur battant de la ville. On s’y retrouve sur une terrasse de café, ou sur un des bancs de cet espace ensoleillé pour déguster une glace achetée chez un des nombreux glaciers du secteur. Bel édifice du 18e siècle, le palais municipal appuie sa façade claire sur celle en brique rouge de la Collegiata.

- Piazza Statuto
A quelques pas du Palazzo Civico, cette grande place dominée par la tour médiévale dite « des Guttari » est aussi nommée « Piazza d’Erbe » en raison de la présence très ancienne d’un marché de plantes aromatiques.

- Baptistère de Saint Pierre
Une construction du 12e siècle, bâtie sur le modèle de l’église du Saint Sépulcre à Jérusalem.

- Teatro Alfieri
Le théâtre d’Asti, dédié à son célèbre dramaturge.

L’Asti Spumante
Des nombreux vins produits autour d’Asti, d’Alessandria, de Cuneo et dans la région essentiellement viticole des Langhe, l’Asti Spumante est le plus réputé. Vin blanc, effervescent, d’une couleur jaune paille à or, d’une faible teneur en alcool (environ 8°), il est, comme le Prosecco de Vénétie, considéré comme le « Champagne » italien.

Le Palio d’Asti
Remontant à 1273, date d’une célèbre victoire contre la ville rivale d’Alba, c’est la plus ancienne course équestre en Italie, elle se déroule le troisième dimanche de septembre sur le grand espace triangulaire de la belle Piazza Alfieri. Comme à Sienne, la course met en compétion un cheval et un cavalier issus de chacun des quartiers (rioni et borghi) de la ville. Les chevaux sont montés « à cru ».

Le Festival delle Sagre
Le samedi et le dimanche précédent le Palio d’Asti se tient sur la même place Alfieri ce festival mettant en valeur les spécialités gastronomiques et les vins de la région d’Asti. Une cinquantaine de communes environantes présentent leurs meilleurs produits sur des stands répartis sur la place.

Le Douja d’Or
Entre le festival delle Sagre et le Palio se déroule cet évènement nommé le « gobelet d’or », consistant en un concours des vins issus de la région et de toute l’italie. Concours, dégustations… le mois de septembre est décidément festif à Asti.

Se garer à Asti
Il est rarement aussi simple de se garer dans une ville italienne. Autant en profiter. Un grand parking de surface, gratuit qui plus est, est à disposition des automobilistes sur la place Campo del Palio au sud de la Piazza Alfieri. Une petite portion de la place est occupée par le marché du mercredi et du samedi, mais il reste toujours des places libres plus qu’il n’en faut.

 

Scroll To Top