Home / Rome / Cinq Jours à Rome – 4/5 du du Latran au Quirinal
Cinq Jours à Rome – 4/5 du du Latran au Quirinal

Cinq Jours à Rome – 4/5 du du Latran au Quirinal

Entre le Caelius et l’Esquilin, dans une aire spacieuse, Saint-Jean-de-Latran montre les larges façades de sa basilique, de son palais-musée, de son baptistère. Santa Croce qui garde les reliques de la Passion et la porte Majeure sont voisines, en plaine.

De Saint-Jean-de-Latran, une large avenue, la via Merulana conduit au sommet de l’Esquilin occupé par la grande basilique Sainte-Marie-Majeure.

Sur la vaste place a été conservée la colonne due au pape Paul V.

La monumentale basilique y déploie sa façade réalisée par Ferdinando Fuga. La loggia masque l’ancien fronton de mosaïque. De nombreux Pontifes ont désiré y laisser leur marque. Leurs souvenirs sont heureusement gardés à l’intérieur.

En redescendant vers la via dei Fori impériali, vous verrez Saint-Martin-aux-Monts et, à Saint-Pierre-aux-Liens, ce qui reste du grand projet du tombeau de Jules II, le sublime Moïse de Michel-Ange.

saint-pierre-aux-liens_2

En allant toujours vers le nord, votre particulière attention sur le Viminal, sera pour les thermes de Dioclétien.

En 302 Maximien les fait commencer en l’honneur de Dioclétien. Ils seront inaugurés en 305 par leurs successeurs Constance et Galère. Ils dépassaient l’ampleur de ceux de Caracalla, avec 14 hectares de superficie, vingt salles et d’immenses galeries.

Une chartreuse fut installée dans les thermes et Michel-Ange, sous Pie IV, y construisit l’église Sainte-Marie-des-Anges. Vancidelli fit le transept de la nef qui garde le célèbre Saint-Bruno de Houdon.

Les collections du Musée national romain sont au cloître et dans les jardins.

Derrière le musée, des ministères entourent les champs prétoriens, jadis caserne de la garde impériale, et complètent le Viminal.

Le Quirinal, colline voisine a deux aspects. C’est d’abord un quartier tranquille, voire austère au centre, entouré des rues les plus passantes.

Il faut y monter par la via 24 Maggio. Le bruit de la via Nazionale s’apaise vite. Saint-Sylvestre au Quirinal, à gauche, est déjà un lieu tranquille ou vivait l’amie de Michel-Ange, Vittoria Colonna. Elle venait souvent à l’église.

A droite, plus loin, le palais Rospigliosi qui appartint à notre ministre le cardinal Mazarin, contenant une fresque célèbre, l’Aurore de Guide.

Vous atteignez les arbres de la villa Colonna. Vous êtes sur la place du Quirinal.

quirinal_a

C’est un lieu magnifique. Le fond du tableau comprend le palais pontifical et le palais de la Consulta. Deux statues colossales des demi-dieux, les DioscuresCastor et Pollux, placés jadis aux Thermes, sont de part et d’autre d’une fontaine et d’un obélisque qui fut autrefois au Mausolée d’Auguste.

Le palais des papes, résidence d’été, a un portail sculpté par Le Bernin.

A l’heure de la monarchie, le roi s’installa au palais et plaça le ministère des affaires étrangères à la Consulta.
Pour ne pas troubler la paix de ces lieux, une rue a disparu. Elle a été enfouie. Le calme est nécessaire au noble Quirinal.

Par Sant’Andrea et San Carlino, de Bernin et de Borromini, vous arrivez au carrefour des Quatre Fontaines (Quattro Fontane) voulue et conçue par le pape Sixte Quint.

L’animation reprend à l’approche de la place Barberini que domine le palais majestueux des princes du même nom.

Là commence la via Veneto, montant les premières pentes du Pincio à travers un espace qui fut jadis celui de la villa Ludovisi.

Les rues animées, aérées, les grands hôtels, les boutiques luxueuses, les brasseries, sont le rendez-vous élégant de la ville.

fontaine_de_trevi_1

On peut aussi redescendre du Quirinal en passant par la célébrissime Fontaine de Trévi, et y jeter une pièce en faisant le voeu de revenir un jour à Rome.

On achèvera la promenade dans le quartier du Rione, autour de la Piazza Colonna et de la colonne de Marc Aurèle, coeur politique et administratif de la ville.


1er Jour – Le Parione
2e jour – Le Capitole
3e jour – du Vélabre au Celio
4e jour – du Latran au Quirinal
5e jour – du Pincio au Janicule

Laisser un commentaire

Scroll To Top