Home / Cuisine et Vins / Da Michele, une pizzeria historique au coeur de Naples
Da Michele, une pizzeria historique au coeur de Naples
La Margherita de Da Michele à Naples

Da Michele, une pizzeria historique au coeur de Naples

 C’est une des traditions les plus internationalement renommées de la cuisine napolitaine. La Pizza, reconnue et appréciée sur toute la planète, est née ici. Et c’est encore ici, à Naples, que l’on se presse pour déguster la vraie, l’originale, l’historique pizza.

Et au nombre des pizzerias que compte la cité Parthénopéenne, s’il est difficile de savoir quelle est la meilleure, il n’y a pas de doute, la plus réputée est bel et bien Da Michele, une antique pizzeria, née il y a presque un siècle et demi dans le quartier de la Forcella.

da_michele_5

 

Une pizzeria Historique
L’histoire commence en 1870, avec Salvatore Condurro, le pionnier, l’ancêtre, qui donnera naissance à cinq générations de « maîtres pizzaioli ». Et c’est son fils, Michele Condurro, qui ouvre la première pizzeria de la famille, en 1906, après s’être lui-même formé chez les maîtres de Torre Annunziata, experts dans la fabrication de la pâte (l’impasto).  En 1930, la pizzeria d’origine est contrainte de déménager. On installe les nouveaux locaux au numéro 1 de la Via Cesare Sersale, siège actuel de l’établissement. Les années passent, Luiggi et Antonio, prennent la succession de leur père, leurs propres enfants, et petits-enfants viennent avec le temps rejoindre l’équipe.

Au menu
Un menu minimaliste. Ici on ne choisira pas sa pizza parmi les cinq ou six pages d’une épaisse carte. Pas d’ingrédients sophistiqués, pas de suppléments qui pourraient  altérer goût et authenticité, pas de choix « cornélien » dans une liste interminable. Les pizzas de Da Michele sont au nombre de… deux : la Margherita et la Marinara.

Le choix est donc simple. Et rapide. S’y ajoutera tout de même une deuxième sélection, en fonction de votre appétit du moment, puisque chacune des deux pizzas est déclinée en trois tailles, normale (4€), moyenne (4,50 €) et maxi (5€).

Et compte tenu de la faible différence de prix on peut imaginer que chacun commandera la « maxi », dont un appétit moyen vient à bout sans problème. Voire même deux maxi, histoire, après avoir tellement attendu pour pénétrer dans le « saint des saints », d’avoir fait convenablement le tour de la question avant de quitter les lieux.

Margherita. La pizza classique. La plus traditionnelle. Sauce tomate, mozzarella di Agerola au lait de bufflone, basilic. Rouge, blanc, vert : les couleurs du drapeau italien. Elle fut nommée en l’honneur de Marguerite de Savoie (1821-1926), devenue reine d’Italie par son mariage avec Umberto I di Savoia.

Marinara. L’alternative. Celle-ci n’a pas de fromage et n’est garnie que de sauce tomate, d’ail et d’origan. Et qu’on se le dise, ce n’est PAS une pizza aux fruits de mer. Bien moins demandée que la Margherita, elle reste cependant ma préférée pour son parfum de tomate et d’huile d’olive, l’ail coupé en fine tranches, son goût légèrement piquant, associé à une pâte moelleuse aux bordures croustillantes. Le soleil de Naples dans votre assiette.


Un repas chez Da Michele
Midi ou soir, il est inutile de réserver chez Da Michele. Venez en avance (à pied parce qu’il ne faut pas rêver d’un stationnement dans les parages), présentez vous à l’entrée pour obtenir un ticket numéroté, et armez-vous de patience. En pleine saison, certains ont attendu plus d’une heure avant de se voir appelés. Pas grave. Nous sommes à Naples, en vacances, pas de montre au poignet, il fait doux et l’ambiance de fête qui règne à l’extérieur du restaurant, mêlant une minorité de touristes et une majorité d’Italiens, mérite à elle seule le détour. Pour patienter, certains vont s’acheter une Birra Peroni et quelques « crocche » dans une des épiceries du voisinage.

Lorsqu’on est finalement appelé, on a l’impression de posséder le ticket gagnant de la loterie locale. Direction pizzas.

La première salle est la plus bruyante et la plus « affollata » . Mais on y voit s’activer l’équipe, serveurs et pizzaioli, on voit le four avaler sa ration de pâte blanche et molle, et d’où ressortiront ces grandes et appétissantes pizzas encore fumantes.

Ne venez pas pour un dîner en amoureux : lumière crue de cantine scolaire, carrelage vert et blanc aux murs, tables les unes contre les autres, gobelets en plastique… L’endroit est parfait en revanche pour un déjeuner familial ou pour un dîner entre copains.

Beaucoup de monde peut-être, mais le service est souriant et sympathique. Un peu d’attente lorsque les trois salles sont combles mais « chi se ne frega… »

Pour beaucoup de Napolitains, Da Michele reste le Temple sacré de la Pizza. Et pour beaucoup d’italiens et même de voyageurs étrangers, amoureux  de la pizza, des saveurs du sud et de la cuisine méditerranéenne, il s’agirait même, selon certains amateurs, de la meilleure pizza au monde.

L’Antica Pizzeria Da Michele
1, Via Cesare Sersale – Napoli

(au nord du Corso Umberto Ier, entre la Gare et la Via Duomo)

Scroll To Top