Home / Cuisine et Vins / Les 10 Commandements de la Gastronomie Italienne
Les 10 Commandements de la Gastronomie Italienne

Les 10 Commandements de la Gastronomie Italienne

Basée à Parme, l’Academie Barilla, sponsorisée par une grande marque de pâtes alimentaires, s’est donnée pour mission de « défendre et sauvegarder les produits alimentaires italiens, fabriqués par des artisans de grande réputation et protégés des imitations de qualité médiocre par des dénominations certifiées« .

A l’usages des étrangers, amateurs de bonne cuisine italienne, ladite académie a établie une liste des plus grosses erreurs, maladresses ou idées-reçues qui collent à la peau de l’une des meilleures cuisines au monde.

Une liste établie non sans humour , et dont certains points, rassurons-nous, concernent plus les lecteurs anglais et américains que nous.

1 – Ne jamais (jamais!) déguster son café pendant le repas. Le café, qu’il soit « expresso » ou « cappuccino« , est une des fiertés de la gastronomie italienne. L’expresso se consomme après le repas, tandis que le cappuccino est réservé au petit déjeuner, accompagné d’une viennoiserie. Vous pouvez toujours commander un Cappuccino après le repas, mais sachez qu’aucun Italien ne le fera.

2 – Le « risotto » et la « pasta » ne constituent pas un « accompagnement » (exception faite de quelques spécialités comme l’Ossobuco alla milanese). « La pasta  servie en accompagnement est une erreur commise dans de nombreux pays, mais en Italie c’est considéré comme une hérésie », en convient  Gennaro Contaldo, auteur de plusieurs livres sur la cuisine italienne.

3 – Inutile de mettre de l’huile dans l’eau de cuisson des pâtes. Ni de sel. Tout ajout doit être fait après la cuisson.

4 – Du « Ketchup » sur la pasta ! Un crime de lèse majesté aux yeux des Italiens. Pour l »Académie Barilla, c’est un pêché sans rémission possible. « Je n’ai rien contre un bon ketchup, précise Gennaro Contaldo, mais uniquement sur mes frites »

5 –  Spaghetti Bolognese ? Le plat italien le plus célèbre à l’étranger, et pourtant aucun restaurant de Bologne ne vous en servira. Ou alors éventuellement, mais avec des Tagliatelle et non des Spaghetti. Ce que nous appelons « Bolognese » serait plutôt l’équivalent de la sauce italienne dite « al ragù ».

6 –  Poulet et pasta ? Un plat que les Britanniques et Américains  considèrent comme typiquement italien : Jamais en Italie. En revanche, pourquoi pas un potage de poulet avec quelques vermicelles, suivi du poulet en plat principal.

7 – La célèbre « Cesar salad«   répandue dans les restaurants américains est inconnue en Italie. Même si son créateur, Caesar Cardini, était italien.

8 – Les nappes à carreaux rouges et blancs. Elles sont quasiment inconnues en Italie. Et pourtant, elles sont un des symboles des restaurants italiens du monde entier.

9 – Les « Fettuccine Alfredo », au beurre et au  Parmigiano-Reggiano, proposées dans certains restaurants pour touristes même à Rome (elles y ont été « inventées » par le chef Alfredo di Lelio), sont complètement étrangères à la tradition culinaire italienne.

10 - L’amour et la famille c’est « Tutto ». Un repas italien se prend en famille, dans le respect de la tradition, et des « avis » de la « Mamma ». Il doit être partagé avec ceux que l’on aime. 

 

Academia Barilla à Parme : Largo Piero Calamandrei, 3/A
(c/o Barilla Center)
43121 Parma, Italy

Mais aussi aux Etats-Unis, dans l’Illinois : Academia Barilla USA
1200 Lakeside Drive
Bannockburn, IL. 60015

academia_banner

One comment

  1. J’émet une réserve quand à la cuisson des pâtes..Le goût est différent quand on met du gros sel dans l’eau de cuisson (encore meilleure avec du gros sel de Guérande) et un filet d’huile d’olive ajoute un fumet très particulier! Accompagnée de basilic et de pécorino et une tomate coupée !

Laisser un commentaire

Scroll To Top