Home / Rome / Les Catacombes des Saints Marcellino et Pietro
Les Catacombes des Saints Marcellino et Pietro

Les Catacombes des Saints Marcellino et Pietro

Depuis le 13 avril 2014 les visiteurs peuvent à nouveau découvrir, après de longs travaux de rénovation,  les Catacombes des Saints Marcellino et Pietro.

Les catacombes portent le nom des saints Marcellin et Pierre, martyrs, victimes au début du 4e siècle de notre ère des persécutions de l’empereur Dioclétien. On sait peu de choses des deux saints si ce n’est que l’un était prêtre et l’autre exorciste, qu’ils étaient tous deux dotés d’une grande capacité à convertir. Décapités vers 304, ils furent ensevelis en forêt, dans un lieu secret; mais un de leurs bourreaux révéla l’emplacement et Marcellin et Pierre furent ainsi inhumés dans les Catacombes de la Via Labicana alors appelées « Catacombes de San Tiburzio » ou « Catacombes de Sant’Elena » .

Sur cette ancienne voie romaine conduisant vers la région sud-est de Rome  (et devenue aujourd’hui la Via Casilina, dans le quartier Prenestino-Labicano), et au troisième « Mille Romain » (un mille romain valant environ 1 482 de nos mètres), on trouve l’église des »Santi Marcellino e Pietro ad Lauros ».

D’une architecture récente, puisque réalisée en 1922, l’église fut élevée sur un emplacement qui appartint autrefois à l’Impératrice Hélène, la mère de l’Empereur Constantin, convertie au christianisme. L’église fait partie d’un ensemble comprenant le mausolée funéraire d’Hélène, une basilique aujourd’hui enterrée, et les restes d’un cimetière dit des « Equites Singulares » .

C’est de cet ensemble archéologique paléochrétien que l’on accède aux catacombes, dont la superficie atteint les 18 000 m².

En 2003, un glissement de terrain mit en lumière l’existence de galeries encore inconnues dans l’ensemble archéologique de l’ « Ad Duas Lauros » . En 2006, des fouilles menées par l’Institut d’Archéologie chrétienne, en collaboration avec l’Ecole Française de Rome et l’Université de Bordeaux, débouchèrent sur la découverte d’une fresque estimée remonter au 6 ou 7e siècle, bien postérieure par conséquent aux fresques déjà découvertes et datant des 3e et 4e siècles. Les recherches permirent aussi d’accéder à un ensemble de chambres funéraires dans lesquelles plus d’un millier de squelettes furent découverts, probablement victimes collectives d’une épidémie, entassés les uns sur les autres, et encore recouverts de leur toge funéraire.

Les Catacombes des Saints Marcellino e Pietro développent un ensemble de galeries qui en font l’une des plus vastes de Rome avec celles de San Callisto , de San Sebastiano, et de Santa Domitilla. Elles sont de surcroît dotées d’un ensemble de fresques murales qui en font un véritable musée de l’art paléochrétien.

Une vidéo réalisée par les services de la Rai, unique document filmé présentant à ce jour les Catacombes des Saints Marcellino e Pietro.

 

Catacomba dei SS. Marcellino e Pietro
Via Casilina, 641
Quartier Prenestino Labicano

Ouverture : Les Samedi et Dimanche
De la gare de Termini, prendre le bus N°105 et descendre à l’arrêt « Berardi ».

Laisser un commentaire

Scroll To Top