Home / Cuisine et Vins / Les irrésistibles glaces de « la Romana »
Les  irrésistibles glaces de « la Romana »

Les irrésistibles glaces de « la Romana »

Une belle découverte au hasard des rues de Rome. Via Ostiense, dans le sud de la capitale. Nous partions à pied découvrir le quartier de la Garbatella, avec pour projet de poursuivre sur Saint Paul Hors les murs. Une randonnée à l’écart, en plein mois d’août, du centre surpeuplé de Rome.

A l’angle de la Via Ostiense et de la Via del Porto Fluviale, un vaste local commercial, vitré, lumineux, à la déco élégante, qui donne envie d’en  pousser la porte. Comment résister à une bonne glace, en Italie, et en plein été…

La Romana. Une enseigne créée à Rimini en 1947 et qui reçoit pour nom celui de « Romana » la fille du fondateur, Vito Zucchi. En ces années d’immédiat après guerre, les ingrédients sont encore peu nombreux. Cela n’empêchera pas Vito d’élaborer des parfums dont les recettes sont toujours proposées aujourd’hui. Avec cent lires en poche, les enfants du quartier pouvaient s’offrir les « fiordilatte », dont le lait et la crème étaient les seuls ingrédients, ou la « crema », savamment préparées par Vito.

la_romana_1

 

Les glaces de la Romana ne sont pas préparées dans un laboratoire central mais dans chacun des points de vente, selon la recette du créateur. Chaque jour. Plusieurs fois par jour même, et en quantités limitées, de façon à ce que la durée de vie du produit ne soit jamais supérieure à trois heures afin d’en garantir la fraîcheur.

Avec les ingrédients authentiques d’autrefois : des œufs, du sucre, de la crème fraîche et du lait bio. A ces produits de base s’ajoutent les noisettes du Piémont, le Marsala… La crème chantilly est battue au fouet, le lait est bio, et les œufs proviennent de poules élevées au sol, et les fruits sont pour la plupart choisis en fonction de la saison.

A la carte des glaces : chocolat fondant; crème de noisette et cacao; crème de noisette et chocolat blanc; crème de sabayon aux amandes croquantes; crème au caramel aux pistaches et amandes; crème de lait aux griottes entières; mascarpone et framboises; ricotta, figues et caramel bio; pâte d’amandes; tiramisu; « touron » aux amandes; yaourt, miel et noix; crème de châtaignes; mascarpone au café et au chocolat fondant; crème « de 1947″ aux extraits de vanille et aux écorces de citron … Pas facile de faire son choix !

 

la_romana_6

 

Et votre commande passée, on vous proposera pour le même prix d’ajouter de la chantilly ou de faire couler un filet de bon chocolat liquide au sommet de votre glace et même au fond de votre cornet.

Les cornets sont proposés entre 2 et 3 Euros selon que vous ayez opté pour deux, trois ou quatre parfums. Difficile de proposer mieux !

Originale, la délicieuse « brioche sicilienne » fourrée de trois boules de glace (3,5 €). Pour les plus gourmands, la coupe de cinq parfums généreusement servis (4 €). Ou des crêpes.  A la glace et au chocolat chaud… Perche no ? C’est à partir de 3 €.

Et par-dessus tout ça, un accueil chaleureux et souriant.

A ne pas manquer lors d’un voyage dans le Bel Paese. Vous trouverez quatre « Romana » à Rimini, ville de naissance de l’enseigne, deux à Rome (au 48 de laVia Ostiense et au 60 de la Via du XX Settembre), trois à Turin, une à Vérone, et d’autres encore à Padoue, à Piacenza, à Varese, à Lodi ou à Ferrara.

Décidément un coup de cœur pour les amateurs de bonnes glaces comme autrefois.

Scroll To Top