Home / Rome / L’Ile Tiberine
L’Ile Tiberine

L’Ile Tiberine

Par le Lungotevere, les quais surélevés offrent un beau panorama sur l’île Tibérine. Dans l’antiquité, on y a apporté des pierres de travertin pour lui donner la forme d’un bateau. Elle était vouée au dieu Esculape.

La tour de Caetani, restaurée depuis peu, semble chargée de surveiller le plus vieux pont de la ville, le pont Fabricio, appelé aussi Ponte dei Quattro Capi en raison d’un groupe antique représen-tant Hermès à « quatre visages ».

Construit en 62 avant J.-C., le Ponte Fabricius a traversé les siècles intact.

C’est le plus ancien pont de Rome toujours en activité.

Sans doute remplaca-t-il d’autres ponts antérieurs, construits en bois, sur cet emplacement considéré de longue date comme le plus rationnel, en raison de la présence de l’île, pour relier les deux rives du Tibre.

Le nom du Curator Viarium (responsable de la voirie) Lucius Fabricius, qui présida à sa construction, est encore lisible sous les arcades du pont.

Sur l’emplacement du Temple d’Esculape, une église fut construite en 998, à la demande du jeune empereur germanique Othon III du Saint Empire, sacré à Rome par son cousin le pape Grégoire V.

ile_tiberine_2

La dépouille de Saint-Bartholomémartyr en Arménie y fut déposée, et l’église prit le nom de son saint-patron.

L’église San Bartolomeo fut reconstruite en 1113, puis en 1624, par l’architecte Martino Longhi (il Giovane).

Sa façade est baroque. Le campanile est du 12e siècle. Il domine le pont Rotto (pont rompu).

Se dresse, à ses côtés, l’imposant hôpital des Frères-de-Saint-Jean-de-Dieu.

La Colline de l’Aventin - Santa Sabina - Santa Maria in Cosmedin - Saint Georges du Velabre - L’Ile Tiberine

Scroll To Top