Home / Rome / Le Palais Altemps
Le Palais Altemps

Le Palais Altemps

Ce palazzo, à la belle façade, est situé sur la via di Santa Apollinare, à quelques pas au nord de la Piazza Navona. Son édification a commencé en 1477 par Girolamo Riario, neveu du pape Sixte IV.

palais_altempsUne centaine d’années plus tard, il est acquis par le cardinal Mario Altemps appartenant à une famille allemande, les Hohenems.

Le belvédère qui le surmonte, le premier de ce genre, ainsi que la cour intérieure, ont été conçus par Martino Longhi, le père.

A l’origine, le palais était considéré comme l’une des plus fastueuses demeures aristocratiques, dotée de collections admirables qui faisaient la réputation des Altemps. C’est un écrin qu’il faut visiter.

Cette famille fit décorer le cortile, la splendide cour intérieure à deux étages bordée d’arcades ioniques, ainsi que les diverses salles de sculptures antiques et de peintures. La petite chapelle Saint-Anicet est d’un pur baroque.

La bibliothèque fut aménagée. Elle est aujourd’hui au Vatican.

palais_altemps_ares_ludovisiPlus tard, une partie des antiquités devint la propriété de Ludovisi, neveu du pape Grégoire XV. Au début du 20e siècle, les héritiers les cédèrent à l’Etat italien, pour constituer un département important du Musée national romain. D’autres musées du monde en possèdent.

Le palais, entièrement rénové, en 1982, expose notamment la collection antique Ludovisi, composée de copies romaines de grandes oeuvres grecques.

On peut citer comme remarquable copie, d’après un original grec du IVe siècle av.J.-C. (-330) un marbre de 1 m 56 nommé Arès Ludovisi qui a été restauré par le Bernin.

Ce dieu de la guerre, assis sur un rocher, le manteau autour de ses hanches, l’épée à la main dans son fourreau, semble vouloir s’apprêter au combat. Le guerrier a, à ses pieds, son bouclier, son casque, ses jambières. Un petit ange bouclé, le dieu Eros, fait allusion aux amours avec la déesse Aphrodite.

La traduction moderne de l’oeuvre est que le dieu de la guerre dépose les armes devant la déesse de l’amour.

La Piazza Navona - Le Campo dei Fiori - Le Palais de la Chancellerie - Le Palais Farnese - La Piccola Farnesina - Le Palais Spada Sant Andrea della Valle - L’Eglise Neuve - Santa Maria della Pace - Le Palais Altemps - Le Palazzo de la Sapienza - Le Ghetto de Rome

Scroll To Top