Home / Rome / Piazza del Popolo
Piazza del Popolo

Piazza del Popolo

La piazza del Popolo, plusieurs fois modifiée au cours des siècles précédents a maintenant une forme ovale particulièrement harmonieuse.

La piazza del Popolo est impressionnante. On la traverse sereinement depuis que la circulation automobile a été interdite. Les brasseries invitent à y paresser.

Se rappelle-t-on que les exécutions publiques y avaient lieu ?

On se souvient certainement, par contre, que de cette place partaient les courses des chars attelés parcourant à folle allure la via del Corso ainsi justement dénommée.

popolo_9

L’achèvement de la piazza fut confié à Valadier, qui le réalisa entre 1816 et 1820, dans un style classique unique.

Les deux églises qui, au côté sud de la place flanquent la via del Corso d’une façon symétrique, sont jumelles peut-on dire, de par la volonté de l’architecte Carlo Rainaldi commandité en 1658 par le pape Alexandre VII.

On pourrait les confondre avec leurs portiques triangulaires et leurs coupoles à lanternon donnant à l’esplanade une disposition scénique.

Mais leur plan intérieur est différent. Santa Maria in Montesanto a un plan elliptique, Santa Maria dei Miracoli a adopté un plan circulaire.

L’obélisque (il y en a 13 à Rome) a été placé en 1587 au centre de la place, à la demande du pape Sixte Quint.

Il se trouvait, dans l’antiquité, sur la spina du cirque Maximus.

popolo_8

Les obélisques, essentiellement ramenés d’Egypte par les généraux victorieux, étaient placés dans les temples, les cirques, les mausolées.

C’est à la période de la Renaissance que réapparut le goût de ces monuments décoratifs, et le désir d’en orner les bâtiments religieux, pour la gloire de l’Eglise romaine.

Leur installation imposait des travaux gigantesques auxquels participaient des dizaines de chevaux, traînant des treuils géants pour transporter et dresser des monolithes de granit de plus de 200 tonnes pour certains d’entre eux.

Ils font partie du paysage; les passants et les visiteurs souvent ne les voient pas. Pourtant ils appartiennent au patrimoine antique, comme les colonnes et les arcs de triomphe.

Scroll To Top