Home / Rome / San Stefano Rotondo
San Stefano Rotondo

San Stefano Rotondo

Saint-Etienne-le-Rond, est au sud du Caelius. C’est une très ancienne église bâtie sur un antique campement romain, pour honorer Saint Etienne Martyr. On l’atteint en traversant un pan de mur de l’aqueduc de Néron.

Commanditée par l’empereur Valentinien (425-440) l’église Santo Stefano al Monte Celio fut consacrée sous le pape Simplice (468-483).

san-stefano-rotondo_a

La bâtisse est la plus ancienne des rares églises circulaires, en trois nefs concentriques.

A l’intérieur, la forme est une croix grecque abritant quatre chapelles.

Elle a pour modèle le Saint-Sépulcre de Jérusalem, de mêmes proportions, selon le désir des constructeurs probablement.

Sous le pontificat du pape Hadrien (772-795), le volume central a été renforcé par un arc transversal.

san-stefano-rotondo_d

Après l’invasion des Normands en 1084, sous le pape Innocent II (1130-1143) le bras oriental fut transformé en porche, ce qui fit disparaître malencontreusement des mosaïques qui dataient du 6e siècle.

Les fresques ornant le pourtour de l’église montrent de bien cruelles histoires : trente quatre scènes de martyre et de torture diverses, véritable traité de « martyrologie » destiné à la « formation » des missionnaires jésuites risquant de se faire capturer dans des contrées lointaines et parfois peu hospitalières…

Les vingt-deux colonnes ioniennes en marbre qui existent encore sont impressionnantes. Les vingt deux fenêtres à claire-voie, inondent de lumière la pièce centrale, dans la matinée.

Vers 1453, sous le pontificat de Nicolas V (1447-1455) l’édifice fut orné d’un double portail.

san-stefano-rotondo_e

Scroll To Top