Home / Rome / Vers la Piazza della Rotonda
Vers la Piazza della Rotonda

Vers la Piazza della Rotonda

Le quartier de petite dimension fait également partie de l’antique Champ de Mars où vécut longtemps une population ouvrière, dans des ruelles enchevêtrées, dont le coeur est la Piazza della Rontonda.

panthon_facade_4001Le quartier est aujourd’hui absolument transformé. Non seulement la Bourse et les organismes bancaires se le sont approprié pour en faire le pôle financier de la ville, mais en outre l’appareil parlementaire et administratif de la capitale occupe les majestueux bâtiments environnants.

Le lacis des rues étroites dissimule de splendides palais, des monuments étonnants, pour les révéler au dernier moment à l’admiration des promeneurs.

L’empereur Auguste y plaça le premier Panthéon.

Les thermes d’Agrippa y dominaient de vastes jardins. Des constructions jadis célèbres n’y sont évoquées que par quelques vestiges.

L’empereur Hadrien fit reconstruire ce qui est considéré comme le plus prestigieux édifice de l’histoire antique : le Panthéon.

Le sénat exigea l’édification d’une colonne de 30 mètres (piazza colonna) en l’an 180 de notre ère, en l’honneur de l’empereur divinisé Marc Aurèle, qui marqua la fin d’un style très différent de celui de la colonne Trajane, avec des sculptures très entaillées, des ombres très marquées.

Elle porte à la place de l’empereur un saint Paul tenant l’épée.

Cette oeuvre marque en fait, la fin de l’histoire antique.

Après l’invasion des Goths, les attaques des Lombards au 6e siècle, l’endroit vit revenir une population nouvelle, dont la migration se poursuivit au Moyen-âge, continuant à augmenter jusqu’au fabuleux essor de l’époque Baroque.

Les monuments religieux et les palais furent la caractéristique d’une activité urbanistique prodigieuse, jusqu’au 18e siècle.

 

Le Pantheon - Sainte Marie de la Minerve - L’Eglise du Gesu  –  Saint Ignace de Loyola - Le Palais Montecitorio - Saint Louis des Français

Scroll To Top