Home / Italie / Santa Teresa Gallura – Un air de Caraïbes…
Santa Teresa Gallura – Un air de Caraïbes…

Santa Teresa Gallura – Un air de Caraïbes…

Sur la côte nord de la Sardaigne, la jolie station balnéaire de Santa Teresa Gallura fait face aux Bouches de Bonifacio et aux côtes de la Corse située à moins d’une heure de ferry.

Un village atteignant à grand peine 5 000 habitants, mais dont la population peut doubler à la belle saison et même tripler au plus fort de l’été. Le découvrir fin septembre ou début mai est un vrai plaisir permettant d’associer un climat idéal et une relative tranquillité.

Santa Teresa est située au sommet d’un éperon rocheux culminant à 44 mètres au dessus de la mer. Les rues y sont en pente et, bordées de maisons aux couleurs vives, peuvent évoquer une petite ville des Caraïbes ou d’Amérique centrale. Au sommet de ce promontoire, la Piazza Vittorio Emanuele I, où s’alignent bars et restaurants, est bondée de touristes en été.

santa teresa collage

De là, vous emprunterez la courte Via Italia pour parvenir à l’église San Vittorio (19e siècle), édifice sobre et lumineux occupant le coeur de sa petite place.

Si vous optez en revanche, au bout de la Piazza, pour la rue du XX septembre, sur laquelle s’alignent magasins de souvenirs et d’articles de plage, vous arriverez rapidement à la Tour Espagnole (Torre Spagnola) construction militaire solidement ancrée sur son promontoire rocheux dominant la mer d’un côté, la baie de l’autre, et d’où l’on peut voir partir et arriver les ferries pour Bonifacio. On ne peut pas s’égarer à Santa Teresa Gallura.

Le port de Santa Teresa, déjà existant à l’époque romaine, se consacrait alors au transport, vers Rome et l’Italie continentale, du granite exploité en Sardaigne. Transita ainsi par Santa Teresa la pierre utilisée pour la construction du Duomo et du baptistère de Pise et, plus d’un millénaire plus tôt, c’est d’ici que serait parti le matériau dont fut construit le Panthéon de Rome.

L’endroit, quelques maisons autour de la baie, portait alors le nom de Longo Sardo. Son nom actuel lui fut donné en hommage à Marie-Thérèse d’Autriche, épouse de Victor Emmanuel 1er, après que ce dernier eut décidé par décret du 12 août 1908 qu’une ville de garnison devait être fondée à proximité de la base militaire dont il ne reste aujourd’hui que la Tour Espagnole.

C’est de cette époque, plutôt récente, que date la Santa Teresa Gallura que nous visitons aujourd’hui.

La plage de Rena Bianca
C’est sans doute le principal attrait touristique de Santa Teresa. La plage semble donner directement sur la mer des Caraïbes tant son eau est d’un bleu parfait et d’une transparence cristalline, tant son sable est d’une douceur et d’une clarté qui donne immédiatement envie de s’y étendre.

santa_teresa_gallura_rena_bianca_2

 

A l’extrémité Est de la plage, quelques marches permettent d’atteindre un joli sentier littoral aménagé entre des blocs de rochers ocres aux formes douces arondies par des millénaires d’embruns et de vents marins. Un autre parcours permet d’atteindre la tour espagnole de Longosardo, d’où l’on jouit d’une vue fantastique sur la baie et sur le chenal menant au port, puis de retourner sur la place Victor Emmanuel, au coeur du village.

Scroll To Top