Home / Italie / Une journée aux Cinque Terre
Une journée aux Cinque Terre
Manarola

Une journée aux Cinque Terre

L’une des destinations favorites des visiteurs, entre Gênes et la Spezia. Une région escarpée, dominant les eaux turquoise de la mer Ligure, riche d’histoire, de beautés naturelles et parcourue de sentiers de randonnée. Cinq villages s’y succèdent, qui donnent à cette portion de côte le nom de Cinque Terre.

Cinq villages autrefois oubliés car à l’écart des voies de communication, et désormais mondialement connus et victimes de leur succès, parcourus toute l’année par des touristes désireux, à juste titre, de visiter l’un des paysages les plus beaux du bassin méditerranéen. Un paysage protégé depuis 1997 et désormais classé au Patrimoine Mondial par l’UNESCO.

Cette petite région escarpée, le long de la côte, au nord-ouest de La Spezia et de Portovenere, comprend les territoires de villages de Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Une des contrées les plus belles de la péninsule italienne, que l’on devrait apprendre à connaître en suivant les sentiers de randonnée, en naviguant alentour, en se promenant dans les ruelles délaissées par le plus gros des touristes, en s’enfonçant dans les villages aux maisons invraisemblablement entassées en grappes pittoresques.

Un pays de vignobles, très nombreux et étagés sur les pentes dominant les villages, et produisant un vin très apprécié. Dans les villages, là où il y a assez de place pour que s’étende un jardin, on cultive des citronniers dont les fruits de bonne taille sont vendus aux touristes dans les rues des villages.

Voici une brève présentation des Cinque Terre. Nous reviendrons dans d’autres articles sur chaque village, sur les sentiers de randonnée, ainsi que, sur le plan pratique, les différentes façons de se rendre aux Cinque Terre et de s’y déplacer.


Monterosso al Mare

Le village le plus important, avec son petit quartier moderne en front de mer et sa plage très fréquentée l’été (la seule vraie plage des Cinque Terre), et son vieux village auquel on accède par un tunnel. On y découvrira une église du 14e siècle, un couvent des capucins, et un château génois du 16e siècle.

cinque_terre_monterosso

Monterosso al Mare


Vernazza

Un village médiéval accroché à un promontoire rocheux, extrêmement pittoresque avec en son centre un port entouré de maisons colorées et de terrasses de bars et de restaurants. Au dessus du port, l’église Sainte Marguerite d’Antioche (14e siècle) et son clocher octogonal. Au-dessus de la mer, le château Doria, construit par une riche famille génoise au 15e siècle pour protéger la ville des pirates. Vernazza est doté d’une jolie plage aux eaux bleues à laquelle on accède par l’intermédiaire d’une grotte dans le village.

Vernazza

Vernazza

 

Corniglia
C’est le seul village qui n’ait pas « les pieds dans l’eau ». C’est aussi le moins visité. Perché sur son éperon rocheux, il est surtout visité pour son église romane ornée d’une élégante rosace en façade.
On atteint Corniglia, et ses 100 mètres de hauteur au-dessus de la mer, par un long escalier de 382 marches.


Manarola

Peut-être le plus beaux des cinq villages, en tout cas le plus fréquenté. Les visiteurs se pressent sur la longue promenade creusée dans le rocher pour admirer l’entassement des maisons de style génois, aux chaudes nuances d’ocres et de rouges, dont couleurs s’illuminent au soleil couchant. Manarola est le plus petit des villages après Corniglia, et certainement le plus ancien.

Manarola est reliée au village suivant, Riomaggiore, par un sentier littoral aménagé au début du 20e siècle, long d’à peine plus d’un kilomètre, connu sous le nom de « Via dell’Amore » (le chemin des amoureux). Chemin le plus court mais aussi le plus populaire des Cinque Terre, il est aujourd’hui fermé pour travaux à la suite d’un éboulement survenu en 2012, et devait le rester jusqu’en avril 2017. On peut cependant en parcourir la première moitié à partir de Manarola, mais il vous faudra ensuite rebrousser chemin.
Manarola

Manarola

Riomaggiore
La cinquième « terre » et la plus au sud de ce chapelet de villages de pêcheurs. Riomaggiore tire son nom du torrent qui le traverse. On y découvre l’église Saint Jean Baptiste du 14e siècle, et les ruines d’un château de même époque. En bas du village, un passage souterrain permet d’arriver sur la marina et d’observer, au soleil couchant si possible, la partie la plus caractéristique du village.

Riomaggiore

Riomaggiore

 

Lire aussi : Comment visiter les Cinque terre

Laisser un commentaire

Scroll To Top