Home / Venise / A la pointe du Dorsoduro : la Douane de Mer
A la pointe du Dorsoduro : la Douane de Mer

A la pointe du Dorsoduro : la Douane de Mer

Dorsoduro signifie en italien « le dos dur » pour rappeler que ce « sestiere » est le seul qui a été construit sur la terre ferme et rocheuse et non sur un marécage sablonneux.

C’est un quartier exquis où il fait bon flâner. Il occupe la partie sud-ouest de la ville.

Quartier élégant, regorgeant de musées, ourlé de nombreux quais accueillants, doté de « campi » délicieux chapeautés d’églises magnifiquement décorées le Dorsoduro donne l’impression de n’offrir que des merveilles, surtout si l’on a « l’oeil de l’âme » .

Très aéré, avec des rues assez larges faites de canaux comblés, il recèle les plus beaux jardins secrets, des courettes gaiement fleuries, qui en font le quartier le plus recherché pour son calme et son relatif silence.

Les étudiants, les commerçants, les ouvriers y vivent « la vie ordinaire des citoyens ordinaires ». Les artistes, les peintres y trouvent les plus beaux chefs d’oeuvre de l’art. Les étrangers y acquièrent les maisons élégantes beaucoup souvent trop chères pour les vénitiens.

Entre le musée de la Ca’ Rezzonico et l’église Santa Maria della Salute, près de la Douane de mer, serpentent des ruelles où antiquaires et artisans vous attendent.

pointedeladouane

La Douane de mer

Devant la très belle église de la Salute, l’ample parvis dallé et le quai s’étendent jusqu’à la douane de mer.

La Douane de mer offre la plus belle vue d’ensemble de la ville, du quai des Schiavoni jusque, à l’extrémité est de la ville.  De cet endroit émane une ambiance de solitude absolue. Moins nombreux sont les promeneurs, en effet, à s’aventurer jusque là.

On y bénéficie pourtant de la plus belle vue d’ensemble de la ville, du quai des Schiavoni jusque, à l’extrémité est de la ville, sur les jardins voulus par Napoléon, sur le bassin de Saint Marc et sur l’île de San Giorgio Maggiore.

Le Grand Canal débouche sur le bassin (bacino) de la lagune à hauteur des bâtiments de la Douane de Mer (Dogana di mare).

Un des ports méditerranéens des plus importants d’Europe, Venise assurait un trafic maritime intense fort bien organisé.

Le dédouanement des marchandises qui arrivaient d’Europe et d’Orient s’y effectuait, suivi d’un déchargement nécessaire puisque Venise était le point de rupture entre la mer et la terre.

La pointe de la Douane de mer est agrémentée d’une tour surmontée d’un globe doré soutenue par deux atlantes agenouillés, en bronze. La Fortune qui surmonte l’ensemble, se tient sur un pied et porte un gouvernail de navire. Elle tourne aux vents.

Le bassin, où le Grand Canal débouche, est d’une grande beauté. Il fait toujours l’émerveillement des touristes.

Scroll To Top