Home / Venise / Les Cafés de la Place Saint Marc
Les Cafés de la Place Saint Marc

Les Cafés de la Place Saint Marc

La piazza Saint-Marc a perdu les attributions du centre de la vie officielle de la République vénitienne, mais elle continue d’être le point culminant de l’attraction touristique.

On s’arrête volontiers dans les cafés, qui à l’époque moderne contribuent à la renommée de la place.

Le Café Florian, rendez-vous des vénitiens, depuis 1720, sous les arcades des procuraties neuves, est le premier café d’Italie ouvert par Floriano Francesconi.

Les écrivains, les musiciens (Byron, Verdi) vénitiens, Italiens et étrangers, ont toujours aimé s’y rencontrer pour discuter en buvant du chocolat, ce qui permettait de dissimuler les jeux de hasard et les rendez-vous galants.

florian2sk6

Pendant l’occupation autrichienne, les vénitiens s’y réunissaient pour comploter, alors que les officiers autrichiens se tenaient de l’autre côté de la place, au Café Quadri, où la crème s’ajoutait au café noir et au chocolat, selon la mode en Europe centrale. Wagner le préférait au Florian, cela va sans dire.

Il ne faut pas oublier d’aller rêver au Florian, au fond d’un des six adorables petits salons délicatement peints, accoudé à une petite table de marbre.

florian1yn7

Vous n’y rencontrerez pas Alfred de Musset, mais vous aurez plaisir à laisser votre regard aller vers les belles langoureuses peintes sur les murs dorés.

Vous y verrez peut-être, si vous avez de la chance, le comte Emilio Targuetta d’Audiffret, aristocrate vivant à Venise, qui a sa table au Florian, même pendant le carnaval, où il est si difficile de pouvoir y entrer du fait de la foule impatiente qui se colle aux vitres, avec une gourmande curiosité.

Un lieu délicieux qui ne pourrait accepter de recevoir les 14 millions de touristes qui « passent » par la piazza chaque année.

Laisser un commentaire

Scroll To Top