Home / Rome / La Rome Moderne
La Rome Moderne
Vittorio Emanuele II rencontre Garibaldi - S. De Albertis

La Rome Moderne

En 1848 la situation des territoires italiens est chaotique. On est en pleine révolte civile, dans un canevas politique avec les Bourbons régnant dans le sud, les Etats du Pape au centre, les principautés, les duchés indépendants au nord, et Venise annexée par l’Autriche.

garibaldiLa Maison royale du Piémont et de Savoie, qui a l’appui de la France, affiche un désir politique d’unification. En 1849 Victor Emmanuel II de Savoie prend la direction du combat.

Turin voit arriver des dizaines de milliers de démocrates, des sociaux-révolutionnaires qui se rallient au souverain.

Le Piémont qui bénéficie d’un développement économique adopte les mêmes intentions de ralliement.

Une solution miraculeuse va favoriser l’unité souhaitée, par l’action de « l‘Expédition des mille » conduite par Garibaldi, partie de Sicile et ralliant l’Italie méridionale au Piémont en 1860.

A Turin, avec le comte de Cavour, premier ministre de Victor Emmanuel, puis à Florence, et à Venise, se manifeste le désir de servir la nouvelle Maison royale italienne.

Enfin, en 1870, Rome est contrainte de rejoindre le mouvement d’unification. Le Pape se retire dans ses murs du Vatican.

  1. L’Unification de l’Italie
  2. L’Architecture Royale
  3. Les Grands Travaux Mussoliniens
  4. La Rome du 21e Siecle
Scroll To Top