Home / Rome / Le Campo dei Fiori
Le Campo dei Fiori

Le Campo dei Fiori

Vers la fin du Moyen Age, s’étaient installés deux marchés centraux, l’un sur la place Navona, l’autre sur une grande place, le Campo dei Fiori.

A la fin du 14e et au 15e siècles, de nouvelles rues furent ouvertes, de nouveaux édifices apparurent, dans un raménagement désiré par les papes revenus d’Avignon.

Le Campo dei Fiori connut ainsi un nouvel essor commercial et vit passer de nombreuses processions.

campo_dei_fioriIl vit aussi des exécutions.

Le philosophe et moine dominicain Giordano Bruno (1548-1600), partisan des idées de Copernic, y fut brûlé vif, pour hérésie, en 1600, sur ordre de l’Inquisition, après sept années de procès et de détention dans les geôles vaticanes.

Sa statue, au beau milieu du Campo, rappelle au passant cet affreux souvenir.

Le Campo dei Fiori tient son nom des prairies fleuries qui s’étendaient sur ces terrains.

Il connaît une grande animation depuis le Moyen Age, notamment depuis que les pèlerins (pellegrini) le traversaient pour se rendre à Saint-Pierre, en empruntant le nouveau pont Sisto.

Depuis 1869, tous les jours, la place accueille l’un des plus pittoresques marchés de la ville, aux étals chargés de fruits, de légumes, de poissons, de fleurs (fiori) dans le gai brouhaha des commentaires engageants des commerçants.

La via dei Capellari qui aboutit au campo tient son nom au fait que des artisans chapeliers y avaient leurs échoppes.

Scroll To Top