Home / Italie / Bagno Vignoni, un antique village Thermal en Val d’Orcia
Bagno Vignoni, un antique village Thermal en Val d’Orcia

Bagno Vignoni, un antique village Thermal en Val d’Orcia

Célèbre pour sa « Piazza d’acqua », Bagno Vignoni est un village toscan, rattaché à San Quirico d’Orcia, bâti à 300 mètres d’altitude sur une colline dominant la rivière Orcia. Une destination réputée pour ses eaux chaudes, appréciée aujourd’hui comme elle le fut au cours de l’histoire.

En guise de « piazza » , la traditionnelle place constituant le cœur des villes et des villages en Italie, on découvre un extraordinaire bassin rectangulaire de récupération des eaux, dit « Vasca delle Sorgenti » (ou encore « Bains de Sainte Catherine » ), dont le vert n’est troublé que par les bulles émises, sous la surface, par les sources chaudes d’origine volcanique qui l’alimentent.

Au Moyen-âge, Bagno Vignoni fut très apprécié de personnages aussi célèbres que Laurent de Médicis, Sainte Catherine de Sienne (qui y séjourna entre 1362 et 1367 avant de rentrer dans les Ordres) ou encore le pape Pie II Piccolomini (né dans la voisine Corsignano où il fonda Pienza). De cette époque datent les constructions entourant le bassin, au nombre desquelles l’église San Giovanni Battista.

Mais l’existence de Bagno Vignoni et la reconnaissance des qualités thermales de ses eaux sont bien antérieures : elles remontent, ainsi qu’en attestent de nombreuses découvertes archéologiques, aux Etrusques et après eux aux Romains, qui considéraient ces eaux comme « le Bain des Nymphes ».

Sa situation à proximité de la route suivie par les pèlerins en direction de Rome à partir du 12e siècle, la « Via Frangenica » , fit ensuite de Bagno Vignoni un lieu de passage et d’étape très fréquenté. Michel de Montaigne en fait mention dans son journal de voyage en 1581.

La grande « piscine » rectangulaire date dans sa forme actuelle du 16e siècle. Elle recèle en ses profondeurs une source  thermale chaude (49 à 50°C) et fumante qui l’alimente, provenant d’une nappe souterraine d’origine volcanique.

Il faut la découvrir par un frais matin d’automne ou d’hiver lorsque la condensation enveloppe le bassin d’une brume diaphane rougie par la lumière du soleil levant. Dans la journée s’y reflètent les massives constructions aux toits en tuiles et aux fenêtres fleuries qui l’entourent. Sur une des largeurs du bassin, un portique couvert permettait autrefois d’abriter les curistes de la pluie ou des ardeurs du soleil.

A partir du bassin rectangulaire, le trop-plein de la pièce d’eau est dirigé, en aval du village, vers une falaise dominant la rivière Orcia. Sur les contreforts de cet escarpement rocheux subsistent les ruines de quatre moulins qui récupéraient autrefois l’eau comme source d’énergie pour faire tourner leurs machines.

On ne se baigne plus de nos jours dans la « Vasca » de Bagno Vignoni. On y vient pour découvrir cet étonnant village à la « piazza » aquatique et pour déjeuner ou pour boire un verre dans l’un des bars et restaurants qui l’entourent.

Mais à l’entrée du village, un établissement moderne, les Thermes de Sainte Catherine, utilise les eaux aux propriétés thermales de Bagno Vognoni.

Bagno Vignoni se trouve à 45 km au sud de Sienne, à 5 km au sud de San Quirico d’Orcia et à 4 km au nord de Castiglione d’Orcia.
De là, on peut poursuivre sa visite en direction de Pienza ou de Montalcino et faire même un beau parcours à travers le Val d’Orcia.
Scroll To Top