Home / Culture / Trecento et Littérature Italienne
Trecento et Littérature Italienne
Dante, Pétrarque et Boccace, sur la façade de la Galerie des Offices à Florence.

Trecento et Littérature Italienne

C’est au 14e Siècle (Trencento) que la littérature italienne brille pour la première fois d’un éclat inconnu jusqu’alors.

En cette période Dante Aliegheri (1265-1321), Francesco Petrarque (1304-1374), et Giovanni Boccace (1313-1375), s’élèvent comme des géants. Le premier est l’auteur de la  » Divine Comédie « ; le second est surtout célèbre pour ses sonnets et les chansons recueillies dans le » Canzonière « ; le troisième a laissé l’un des plus grands chefs-d’oeuvre de la prose italienne, les contes qui forment le  » Decameron « .

Vinrent ensuite plusieurs conteurs de grand talent, qui ne connurent pourtant pas la renommée internationale de leurs trois aînés :

  • Franco Sacchetti (1335-1410), imitateur et continuateur de Boccace.
  • Giovanni Villani fut un illustre historiographe (1276-1348); son frère Matteo et le fils de celui-ci, Filippo, poursuivirent son oeuvre, qui devint aussitôt populaire, avec beaucoup de soin et de précision .
  • Dino Compagni (1260-1324) consacra lui aussi sa belle langue à l’histoire; il est l’auteur des « Chroniques Florentines » bien connues.

Au début de la Renaissance se distinguent les noms de :

  • Lorenzo Valla (1407-1457), latiniste exceptionnel et polémiste de premier ordre, qui fut d’abord à la cour d’Alphonse d’Aragon et ensuite au service du pape Nicolas V.
  • Giovanni Pontano (1426-1503), également grand latiniste et auteur éclectique.
  • Angelo Poliziano (1454-1494) qui a laissé d’excellentes épigrammes et des élégies en latin. C’est le plus élégant des poètes humanistes.
  • Jacopo Sannazaro (1458-1530), auteur de « L’Arcadia« , oeuvre dans laqiuelle on trouve les traces d’une profonde culture classique très bien assimilée. Sannazaro écrivit aussi des égloques en langue latine.

 

La littérature du 15e siècle compte aussi l’oeuvre littéraire d’un grand homme politique, Laurent de Medicis dit « Le Magnifique« , qui vécut de 1449 à 1492.

Parmi les écrivains du Quattrocento (15e siècle), on il faut mentionner aussi Gentile Sermini, Giovanni Sabadino degli Arienti et Leon Battista Alberti (1404-1472). Ce dernier fut non seulement homme de lettres mais architecte, peintre, sculpteur et musicien.

Puis fleurit l’épopée chevaleresque avec Maria Matteo Boiardo (1434-1434), ainsi que  Luigi Pulci (1432-1484), auteur du « Morgante Maggiore« , écrit en un style très élégant, exemplaire.

Dante - La Divine Comédie

Dante – La Divine Comédie

Scroll To Top