Home / Italie / Sienne la Médiévale
Sienne la Médiévale

Sienne la Médiévale

Ville presque entièrement médiévale, et l’une des plus appréciées de la province de Toscane, Sienne est un remarquable centre artistique et culturel. La ville doit surtout sa grande renommée à ses artistes du 14e siècle : Duccio, Simone Martini, les Lorenzetti. Elle est la patrie du grand sculpteur Jacopo della Quercia et de sainte Catherine, patronne d’Italie.

La ville, d’origine étrusque, Sienne fut probablement gouvernée par les Gaulois après leur invasion du 5e siècle avant J.-C. (Une légende raconte que la ville fut fondée par les Galli Senonces ou Senes, d’où son nom.) Au moyen âge Sienne acquit une grande importance. Commune Gibeline, elle lutta contre Florence et la vainquit à Montaperti (en 1260) au cours d’une bataille que Dante rappelle dans le chant X de l’Enfer.

Quelques années plus tard (1269) les Guelfes pénétrèrent dans la ville après leur victoire du Colle Val d’Elsa. Sienne connut alors une période de paix qui lui permit de s’embellir et de s’enrichir d’oeuvres d’art.

sienne_i

Pendant vingt ans, de 1320 à 1340, elle connut l’apogée de son épanouissement.  On acheva alors le Palazzo Publico et de nombreux bâtiments privés. On commença à construire la nouvelle cathédrale (demeurée inachevée après la peste de 1248, qui amena l’arrêt des travaux).

A la fin du 14e siècle, les Visconti de Milan s’emparèrent de la ville, qui se libéra vite de leur joug pour retomber au 15e siècle sous celui des Petrucci. En 1555, au terme d’une longue et héroïque résistance, elle tomba au mains des troupes espagnoles de Charles V, qu’elle avait chassées à plusieurs reprises précédemment. A ce moment-là, elle fut annexée au duché de Toscane et connut les mêmes alternatives que celui-ci, jusqu’à l’unité italienne.

sienne_k

 

Il faut au moins deux jours pour visiter cette très belle ville, surtout si l’on veut voir les églises et les musées, qui renferment des oeuvres d’art d’une extraordinaire valeur.

Au centre de la ville, carrefour des rues principales (via di Città, Bianchi di Sopra, Bianchi di Sotto) s’élève la loggia della Mercanzia, qui remonte au 15e siècle et dont le style est un mélange de gothique et de Renaissance, Par l’une des rues latérales à « la loggia », on descend vers la piazza del Campo, d’un aspect surprenant et original. Elle est inclinée en forme de coquille.

sienne_f

 

En arrière, dans la partie la plus basse, se dresse le solennel Palazzo Pubblico (1297-1310), d’où s’élance la légère Torre del Mangia, emblème de la ville, au pied de laquelle se trouve la cappella di Piazza.

L’intérieur renferme d’admirables oeuvres d’art: fresques de Simone Martini et Ambrogio Lorenzetti, peintures de Guido da Siena, (Madone), restes de la Fonte Gaia, oeuvre charmante de Jacopo della Quercia ( une reproduction de cette oeuvre par Tito Sarocchi se trouve en face du palais).

 

Le Palio de Sienne
Une des plus belles fêtes italiennes est la course du Palio, qui a lieu chaque année, à deux reprises, une première fois le 2 juillet, une seconde le 16 août. Elle consiste en une course de chevaux, rapide et animée, sur la piazza del Campo. Elle provoque un intérêt exceptionnel dans la population de Sienne qui, depuis des siècles et à cette seule fin, est divisée en 17 « contrade » (quartiers), dont chacune participe à la fête avec ses couleurs particulières.

Avant la course se déroule un cortège  pittoresque, qui voit défiler les représentants de la commune et des « contrade » en costumes du 16e siècle. Le jeu du drapeau, exécuté par les porte-drapeaux qui lancent et rattrapent les bannières avec une prodigieuse habileté et une suite de mouvements rapides, ajoute une note pittoresque à l’ensemble. Le « palio » est un gonfalon de riche draperie et garni d’ornements qui est assigné comme prix au vainqueur. Pendant la course, la piazza del campo présente un aspect absolument indescriptible. La visite de Sienne, au cours de cette fête, est plus savoureuse encore et laisse un émouvant et inoubliable souvenir.

Lire aussi :  Toscane – Un parcours au sud de Sienne en 6 étapes

Scroll To Top