Home / Italie / Toscane – Un parcours au sud de Sienne en 6 étapes
Toscane – Un parcours au sud de Sienne en 6 étapes
Pienza

Toscane – Un parcours au sud de Sienne en 6 étapes

 Voici un parcours de rêve, dans une vallée unanimement reconnue pour être l’une des merveilles de la déjà très belle Toscane. Cette vallée qui suit le cours de la rivière Orcia a donc pour nom le « Val d’Orcia » . Ses paysages exceptionnels, ses collines célébrées par les peintres et par les photographes sont désormais (depuis 2004) classées au Patrimoine de l’Humanité.

Si vous le pouvez, découvrez cette région au printemps, lorsque la saison est bien avancée et que les collines se parent du vert, clair puis plus sombre, du blé en herbe et que les arbres fruitiers explosent de fleurs roses et blanches. Ou en été lorsque les collines prennent la couleur dorée du blé ondulant sous le vent et sont ponctuellement coupées par les longues flammes sombres des rangées de cyprés.

Le parcours peut se faire à partir de Sienne, en une longue journée de mai ou de juin. Mais le mieux est d’y consacrer deux jours complets en passant une nuit dans un des villages du parcours, à San Quirico d’Orcia ou à Pienza par exemple.

 

1 – Montalcino
De Sienne à Montalcino, notre première étape. Moins d’une heure suffira pour parcourir les quarante kilomètres de la jolie route passant par Monteroni d’Arbia et Buonconvento. Perché au sommet de sa colline et visible de loin, Montalcino est réputé pour son Brunello, l’un des grands vins rouges d’Italie. Vous pourrez en acheter dans les caves et œnothèques de la ville. De la forteresse au plan en pentagone empruntez les rues pavées et en pente en direction du campo central, puis vers le duomo, la cathédrale de Montalcino, et son portique à colonnes. Face au duomo, revenez à votre point de départ en descendant la rue en escaliers bordée de jardins potagers et d’arbres fruitiers.

Brunello de Montalcino

Brunello de Montalcino


2 – L’Abbaye de Sant’ Antimo

A un quart d’heure de route vers le sud (direction Castelnuovo dell’Abate) voici, entourée d’oliviers, l’abbaye cistercienne de Sant’Antimo, grande étape sur la Via Francigena, le chemin qu’empruntaient d’Europe du nord les pèlerins pour Rome. Visitez cette grande structure romane à la haute nef arrondie, profitez de l’ombre et de la fraîcheur qu’elle dispense, contrastant avec la lumière et la chaleur de l’air toscan. (Article sur l’abbaye de Sant’Antimo)

Sant'Antimo

Sant’Antimo


3 – Castiglione d’Orcia

Vingt kilomètres d’une route serpentant entre forêt et vignobles (direction Monte Amiata) conduisent sur le contrefort rocheux de Castiglione d’Orcia, charmant village d’autrefois dominé par ses deux massives forteresses et resté à l’abri des flux touristiques. Ruelles paisibles, jardins d’agrément et villageois accueillants. Ne manquez pas au centre du village la Piazza il Vecchietta, place en pente dont le centre est un large puits et le sol un pavage en pierres irrégulières.

 

Castiglione d'Orcia

Castiglione d’Orcia


4 – Bagno Vignoni

Dix minutes de plus et nous retrouvons les touristes oubliés à l’étape précédente, dans ce minuscule village, antique station thermale autrefois fréquentée par les Romains et dont l’étonnante particularité est d’avoir pour place centrale une grande piscine naturelle alimentée par le fond en eaux thermales chaudes. Les matins d’hiver le bassin est recouvert d’un nuage de vapeur particulièrement photogénique. Autour du bassin se succèdent bars et restaurants dont les terrasses se disputent la faveur des visiteurs. (Article sur Bagno Vignoni)

 

Bagno Vignoni

Bagno Vignoni


5 – San Quirico d’Orcia

Un nouveau saut de puce (à peine plus de 5 km) et nous voici à San Quirico d’Orcia, et son enceinte fortifiée, au cœur des plus beaux paysages de collines que possède la région. Visitez le jardin paysagé « Leonini », les nombreuses églises et oratoires. San Quirico a fait l’objet d’une infinité de représentations photographiques : qui n’a jamais vu ces poétiques « bouquets » de cyprès, symboles des paysages de Toscane, regroupés au sommet d’une colline? C’est à San Quirico qu’on peut les admirer. Des groupes d’arbres, au nombre de deux, le plus « recherché » par les photographes se situe au lieu dit « i Triboli », à deux kilomètres vers l’ouest (direction Buonconvento).

 

San Quirico d'Orcia

San Quirico d’Orcia


6 – Pienza

Bouquet final pour achever ce feu d’artifice toscan, l’étonnant village de Pienza, né en 1460 du rêve démesuré que fit le pape Pie II de transformer son modeste village natal, en une brillante cité de la Renaissance. Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, cette « cité idéale » dont le nom est dérivé de celui de son ambitieux concepteur, regroupe un ensemble de constructions qui ne peuvent que surprendre dans cet environnement rural. Le résultat est pourtant réussi et, avec son palais pontifical, sa cathédrale et sa place, Pienza est certainement le plus bel endroit de cette promenade dans le Val d’Orcia. Pour clore ce parcours, passez la fin de l’après-midi sur la rue en corniche dont la vue s’étend à l’infini vers le sud sur les collines de Toscane (photo en haut de l’article). Vous emprunterez pour y arriver la rue de l’Amour ou celle de la Chance. Installez-vous pour boire un cocktail ou un cappuccino au Bar il Castello en attendant le crépuscule. Pour moi, l’un des plus beaux paysages du monde…

Pienza

Pienza

Scroll To Top