Home / Venise / La Ca’Rezzonico, Musée du 18e siecle
La Ca’Rezzonico, Musée du 18e siecle

La Ca’Rezzonico, Musée du 18e siecle

En se rendant dans ce musée qui rassemble de nombreuses pièces de collection de l’art vénitien de cette époque, on pénètre dans l’un des plus beaux palais du grand canal. On s’y trouve comme s’y tenait la famille illustre Rezzonico.

Le berceau de la famille était un bourg sur le lac de Côme, au nord de l’Italie. Ces marchands avaient quitté la petite ville pour Gênes, puis s’étaient installés à Venise où l’un d’eux put entrer au Grand Conseil de la République en 1687. La gloire fut consacrée par l’élection, en tant que Pape Clément XIII, du cardinal Carlo Rezzonico né en 1693.

Au moment de l’élection, la famille Rezzonico possédait depuis huit ans le palais dont le grand architecte Longhena avait commencé l’édification, en 1667 pour le Procurateur Bon, qui l’avait cédé aux Rezzonico pour cause de manque d’argent.

Le palais fut terminé par Massari qui le dota d’un splendide escalier d’honneur et d’une salle de bal grandiose traversant toute la longueur de la construction.

Des bals et des fêtes y furent donnés de nombreuses fois à l’occasion des nominations et distinctions honorifiques qui étaient accordées à l’illustre famille.

En 1764, une fête magnifique y fut organisée pour la réception du Duc d’York, frère du Roi d’Angleterre.

Les deux anges de l’escalier représentant l’automne et l’hiver sont du sculpteur flamand Josse Le Court.

La façade de l’époque Baroque est animée par des demi-colonnes; les chapiteaux sont en saillie; les macarons, les colonnettes soutenant les arcs des baies, créent un jeu d’ombres et de lumière rayonnant.

Le grand décorateur en fut Tiepolo dont on peut admirer en outre le Triomphe de Zephyr et de Flore (1731) de 4 mètres de long. Les plafonds sont superbement peints par ce même artiste tel l’allégorie nuptiale.

Le peintre Longhi est présent dans de nombreux salons par ses oeuvres fidèles sur la vie de Venise.

Les oeuvres de Guardi s’y voient superbement, ainsi que deux vues de Canaletto achetées par la municipalité au prince de Liechtenstein.

Des porcelaines, de magnifiques meubles laqués, des verreries, des gravures, des objets précieux…

La créativité de l‘art vénitien resplendit dans ce palais qui est un des plus beaux de Venise.

Se promener dans les délicats salons est un éblouissement.

Scroll To Top