Home / Rome / Le palais du Latran
Le palais du Latran

Le palais du Latran

C’est, d’une façon majeure, un des hauts lieux historiques de Rome. L’oeuvre est de Domenico Fontana (1586)

latran_2Les papes avaient résidé pendant des siècles au patriarchium, ancêtre du palais, jusqu’au transfert du siège au Vatican, au retour de l’exil en Avignon(1377).

Le palais continue d’héberger l’administration de l’évêché, et dépend, à l’extérieur, de l’Etat du Vatican et non de la ville.

Dans l’antiquité le terrain appartenait à la famille Laterani, qui le céda à l’empereur Constantin.

Celui-ci offrit les terres au pape Miltiade (311-314) pour l’édification d’une église, qui, dès 1308 et 1361 fut très endommagée.

 

C’est grâce à un ambitieux programme de rénovation de Sixte Quint (1585-1590), que Carlo Fontana fit construire le long de la basilique réédifiée un palais en forme de U, avec grande cour intérieure et façade, agrémentée de longues rangées de fenêtres.

De l’ancienne résidence pontificale ravagée, l’architecte put conserver la chapelle privée, la Sancta Sanctorum, en la transférant de l’autre côté de la rue. Elle contenait de nombreuses reliques. Rénovée au 13e siècle, c’est une merveille de l’art cosmatesque.

latran_1Au-dessus de l’autel, une icône du Christ que commençait à peindre Saint Luc aurait été, selon la tradition, terminée par un ange.

Les fresques des murs du 13e siècle mises à jour et restaurées sont considérées comme inestimables.

L’escalier saint (la scala santa) proviendrait du palais de Ponce Pilate à Jérusalem et aurait été gravi par Jésus.

La mère de Constantin, Sainte Hélène, l’aurait fait transporter à Rome.

Personne ne devant fouler les marches, elles ont été recouvertes de bois, ce qui rend possible la montée, à genoux par les croyants.

Scroll To Top