Home / Rome / Vatican – La Cour Octogonale
Vatican – La Cour Octogonale

Vatican – La Cour Octogonale

C’est dans la « Corte Ottagonale » , partie du musée Pio-Clementino, que l’on peut voir une des sculptures les plus célèbres de l’Occident, l’Appolon du Belvédère, de deux mètres vingt-quatre de hauteur, placé pour le pape Jules II, copie romaine d’un original grec du IVe siècle avant Jésus Christ. Mais l’époque est maintenant contestée.

vatican_apollon

Le fils de Jupiter, Apollon dieu de la lumière, lève son bras gauche drapé dans son manteau.

L’oeuvre fut mainte fois copiée. Sur ordre du pape Clément VII (1475-1534) l’artiste Montorsoli avait modifié le sujet en y ajoutant un arc et avait prolongé l’avant-bras droit par une main, jusque là absente.

Des comparaisons stylistiques permettaient de penser que la statue de l’Apollon du Belvédère est de l’époque hellénistique tardive.

 

 

 

 

 

Une autre oeuvre est également des plus célèbres, celle de Persée fils de Zeus et de Danae, d’Antonio Canova (1797-1801) matérialisant l’idéal de la beauté corporelle, dans une attitude triomphante, tenant la tête de la méduse qu’il vient de trancher.

Partout, il faut emprunter des escaliers, longer des couloirs, chercher les galeries successives des cartes géographiques, des candélabres, des tapisseries. La tour détient le cabinet des masques.

Le groupe du Laocoon

Le groupe du Laocoon

La salle des muses expose le fameux torse du Belvédère, fragment d’un homme musclé assis, qui a influencé l’art occidental.

La salle du Bige possède le Discobole de Myron, copie romaine en marbre fin de Paros d’un original grec, de bronze, du Ve siècle av.J.-C.

C’est un chef-d’oeuvre de l’époque classique. Le mouvement du dos courbé, la position des pieds, le dessin de chaque muscle traduisent merveilleusement toute la tension de l’athlète.

Scroll To Top