Home / Rome / La Colline de l’Aventin
La Colline de l’Aventin

La Colline de l’Aventin

Des sept collines de Rome, la plus au sud est celle de l’Aventin. Elle n’a que tardivement fait partie de la cité romaine, sous l’empereur Claude (41-54 de notre ère) n’ayant jamais été un des districts de la République antique.

Bordé par le Tibre et son port de commerce, l’Aventin était, il y a deux mille ans, un quartier marchand, avec deux marchés importants, celui du bétail, et celui des grains et des légumes, où les commerçants romains et étrangers transitaient quotidiennement.

La zone du Vélabre n’était encore qu’un marais non asséché. De nombreux temples existaient déjà, sous la loi étrusque, au 6e siècle avant J.-C. qui voyaient passer les latins allant aux dévotions du dieu des ports, Portunus.

Le quartier était populaire, habité par des artisans et des ouvriers. Ce n’est que sous l’Empire que les nobles patriciens en firent un lieu de résidences luxueuses qui disparurent complètement lors de l’invasion des Goths, au début du 5e siècle.

Quelques installations populaires sont encore décelables. Par ailleurs les innombrables amphores débarquées, utilisées pour la livraison de l’huile, du vin et des céréales, ont constitué une colline artificielle, le Testaccio, de 35 mètres de haut.

aventin_cestius_C’est aujourd’hui un quartier commerçant aux rues animées, aux boutiques et restaurants très fréquentés qui peut s’enorgueillir d’édifices antiques (comme la Pyramide de Cestius),  paléo-chrétiens et médiévaux, nichés dans des jardins agréables qui offrent aux promeneurs des points de vue panoramiques magnifiques sur le fleuve et la basilique vaticane, ponctués généreusement de coupoles.

 

 

santa_sabinaLe parc Savello aux orangers bien alignés aboutit au chevet de l’église Santa Sabina, dont l’architecture paléochrétienne du 5e siècle est bien visible.

La promenade se poursuivra vers le nord et sera des plus pittoresques. Le quartier est riche en vestiges romains intégrés dans le tissu urbain : le théâtre de Marcellus, que connut Jules César, fait partie d’un somptueux palais du 16e siècle.

Les trois colonnes restantes du temple d’Apollon côtoient un paysage médiéval. Le portique d’Octavia, soeur d’Auguste, est enserré dans le ghetto.

L’antique forum Boarium a maintenant le nom de Piazza della Bocca della Verità (place de la bouche de la Vérité). Le temple rond aux vingt colonnes qui est le temple de marbre le plus ancien, est toujours là, comme le merveilleux petit temple de Portunus, du 1er siècle avant J.-C.

adventin-1

 

La Colline de l’Aventin - Santa Sabina - Santa Maria in Cosmedin - Saint Georges du Velabre - l’ile Tibérine

Scroll To Top