Home / Rome / Le Mausolée d’Hadrien
Le Mausolée d’Hadrien

Le Mausolée d’Hadrien

Le château Saint Ange, ancien mausolée de l’empereur Hadrien (117-138) est accessible par le pont Saint Ange, dans le quartier du Borgo, sur la rive droite du Tibre.

chateau_saint_ange_pontLe pont Saint-Ange, l’un des plus beaux ponts antiques de Rome, a été construit à compter de 134 après J.-C. Il a été achevé sous Antonin en 140, pour servir d’accès triomphal au mausolée qu’ Hadrien avait désiré pour lui-même et sa descendance.

Il prit le nom de sa famille : le pont Aelius.

 

 

 

chateau_saint_ange_pont_san_angeloIl fut appelé « pont Saint Ange » lorsqu’un nouveau parapet, surmonté de dix statues d’anges, oeuvre du sculpteur Bernini (Le Bernin) et de son atelier, au 18e siècle, fut mis en place à la demande du pape Clément IX (1667-1669).

Les anges offrent aux passants les instruments de la passion du Christ. Ils tournent le dos au fleuve, leurs amples robes flottent au vent, dans un mouvement baroque tardif. Les originaux ont été remplacés par des copies.

Les statues de Pierre et de Paul élevées en 1534 sont à l’entrée méridionale de l’ouvrage. Paul brandit une impressionnante épée.

Le pont conduit au castel Sant Angelo qui eut un rôle important à chacune des époques historiques de la ville : mausolée sous l’empereur Hadrien, il devint au Moyen-âge un château fort, puis à la Renaissance, une résidence papale.

chateau_saint_ange_michelLe nom de Saint Ange (Castel SantAngelo) serait dû au fait que la peste de 590 ayant dévasté la cité, l’Archange Michel serait apparu au Pape Grégoire de Grand, pendant une procession de pénitents passant sur le pont Aelius. Il rengaina son épée ensanglantée pour indiquer que la colère de Dieu prenait fin et que la peste s’éloignait.

En remerciement le pape fit couronner d’un ange de bronze le château. Il est maintenant placé sur la terrasse supérieure. Il est l’oeuvre de Pieter Van Verschaffelt (1752). Il remplace le marbre de Raffaelo de Montelupo (1544) qui se trouve maintenant dans le cortile dell Angelo.

L’architecture du castel est complexe. Elle présente une forme massive ceinte d’un mur crénelé quadrangulaire, doté de quatre bastions d’angle.

Le cylindre provient du mausolée d’Hadrien. Il est en tuf de travertin, de 65 mètres de diamètres et 21 mètres de hauteur.

Le socle carré initial qui le supportait avait 86 mètres de côté. Il avait lui-même servi de support à un temple conique d’où s’élevait un socle de bronze carré portant une statue de l’empereur. Il abritait la chambre funéraire.

Deux siècles plus tard le mausolée fut intégré au mur d’Aurélien et transformé en place forte. Il fut assiégé par les Goths, lors du pillage de Rome au VIe siècle et servit au Moyen-âge de citadelle, de prison, de refuge pour les papes aux heures difficiles. Il suffisait en effet aux pontifes d’emprunter un passage couvert (passetto) pour y accéder. Il est construit sur l’ancien aqueduc.

Seule forteresse de la ville, l’assiéger revenait à tenir Rome. Les familles patriciennes furent longtemps en lutte pour la posséder.

Ce n’est qu’en 1379 qu’elle fut la propriété définive des papes, à leur retour d’Avignon.

Le château Saint Ange fut modifié plusieurs fois pour adapter ses fortifications aux nouvelles données stratégiques et aménager les luxueux appartements des papes.

Les pièces sont aujourd’hui des salles d’exposition d’oeuvre d’art et d’armureries.

Lire aussi : Le Château Saint-Ange

 

Scroll To Top