Home / Rome / Le Vittoriano
Le Vittoriano

Le Vittoriano

Au bas de la colline du Capitole, la place de Venise empourprée et dorée superbement au soleil couchant, est le carrefour principal de la ville qui reçoit trois voies importantes, la via del Corso, la via dei Fori imperiali et la via del Teatro di Marcello.

Depuis la fin du 19e siècle la place est dominée par l’étonnant monument au roi Victor Emmanuel II, (le Vittoriano) en marbre de Breccia, d’un blanc éclatant.

Sa construction, sur les plans de Giuseppe Sacconi, réalisée par Pio Piacentini, ne fut terminée qu’en 1927 sous les regards étonnés des italiens, qui le qualifièrent de surnoms moqueurs, comme « le gâteau de mariage » (torta nunzia) ou la « machine à écrire ».

Il n’empêche que, commodément, il sert de lieu de rendez-vous aux citadins, comme aux touristes.

Commémorant l’unification de l’Italie, sous le règne de Victor Emmanuel II de Savoie, il est dominé par la statue équestre du monarque, bronze doré de 12 mètres de hauteur, placée devant un immense portique, au centre de l’édifice orné de sculptures qui n’atténuent pas son style composite et pompeux.

Le monumental perron accueille l’autel de la Patrie (Altare della Patria) et le tombeau du soldat inconnu.

Le colossal édifice a été d’autant plus mal accueilli qu’il masque complètement la vue sur le Forum romain.

Il est ouvert au public et possède un petit musée du Risorgimento.

Scroll To Top