Ne manquez pas !
Accueil / Venise / Campo San Pantalon

Campo San Pantalon

Campo San Pantalon
4.4 (87.59%) 29 votes

Au nord du campo Santa Margherita, passé le rio Ca’Foscari, on découvre le Campo San Pantalon. Il faut aller ressentir le vertige de la contemplation du plus grand des plafonds peints, dans l’église San Pantalon.

Quarante toiles assemblées et montées sur cadre de bois constituent l’une des décorations vénitiennes les plus bouleversantes.

L’église et le campo San Pantalon
Quatre cent quarante trois mètres carrés font de cet assemblage le plus grand ouvrage de ce type probablement jamais réalisé : le martyre et l’apothéose de Saint Pantalon (San Pantaleone).

La première fondation de cette église remonte au 11e siècle.

La seconde est de la fin du 17e.

Une nef unique est l’oeuvre d’Antonio Comino.

sanpantalon

La façade n’a jamais été terminée : la brique reste apparente.

L’artiste Gian Antonio Fumiani (1645-1710) consacra vingt cinq ans de sa vie à la décoration du plafond de l’église, où il est enseveli.

Les toiles couvrent aussi le haut des murs, créant ainsi le premier mouvement scénographique baroque peint avec des éléments en perspective.

Les raccourcis sont pleins d’audace. D’innombrables figures remplissent la scène, amoncelées surtout au bord du cadre (à observer utilement avec des jumelles).

Au centre, dans un ciel resplendissant, de nombreux anges aux ailes frémissantes évoluent spectaculairement.

Le paradis s’ouvre pour mieux accueillir le martyr.

On découvre aussi dans cet édifice le Miracle de San Pantalon, dernière oeuvre de Paolo Véronèse, un tryptique de Veneziano et le très beau Couronnement de la Vierge peint en 1444 par Antonio Vivarini dans la chapelle latérale.

Laisser une réponse