Home / Venise / L’Arsenal de Venise
L’Arsenal de Venise

L’Arsenal de Venise

L’Arsenal  fut au Moyen Age, le chantier naval le plus important, assurant la puissance maritime et marchande de la Sérénissime pendant plus de sept siècles.

Ses vastes proportions occupent une partie importante du Castello, au point que ses murailles sévères endommagent toutes les autres perspectives qui sont privées de pittoresque.

Il faut aller admirer l’entrée de terre et l’entrée d’eau, proches l’une de l’autre. L’entrée de terre est une oeuvre d’art de la Renaissance due à Gambello qui fut, louée dans un poème de Goethe.

L’Arsenal n’est pas ouvert au public, sauf à l’occasion des expositions et de certaines manifestations qui ont lieu à la corderie.

L’arsenal de Venise a été fondé en 1104, en raison de la nécessité pour la République, longtemps impliquée dans des conflits avec les puissances voisines, de posséder un entrepôt naval et un dépôt d’armes et de munitions.

A partir du 14e siècle, l’hégémonie de l’ennemi turc, qui avait affaibli l’Empire byzantin, obligea Venise à une production encore plus soutenue de son armement naval de guerre.

venicelion

De plus, la mainmise de la République sur la construction des flottes marchandes avait nécessité l’extension de l’arsenal qui, entre 1303 et 1325, quadrupla sa superficie de fabrication et d’amarrage, dans la topographie de l’est de la ville.

Seize mille ouvriers, répartis sur les chantiers et bassins de 25 hectares, assuraient l’activité des fonderies, des fabriques de fusils, de rames et de mats, des entrepôts de bois, de charbon, de poudre, l’entretien des hangars d’artillerie, des cales sèches, la surveillance des résines.

L’entrée d’eau (1574), dont le rio delle Galleazze relie les darses à la lagune, est constitué de deux tours élégantes fortifiées, en briques, reprenant les motifs sculptés des remparts.

L’entrée de terre, qui est tout à côté, est une véritable oeuvre d’art due à Antonio Gambello, en forme d’arc de triomphe antique. C’est un des tous premiers ouvrages du courant Renaissance à Venise (1460) sauf les colonnes qui sont antiques et récupérées.

Le lion ailé de Saint Marc, sur la corniche, indique que les vastes bâtiments étaient placés sous l’autorité de l’Etat.

Les deux lions de l’entrée proviennent des conquêtes en Moree (Grèce).

La totalité des bâtiments est entourée de hauts murs.

Le musée de l’arsenal
Le musée est consacré à l’histoire de la marine vénitienne et de la marine italienne.

Il comprend une admirable exposition permanente de jonques d’Extrême Orient et une collection de maquettes de bateaux vénitiens, avec le célèbre Bucentore qui était la galère d’apparat du Doge.

On y voit aussi des fragments de navires, des bannières, des figures de proue.

 

Lire aussi : Histoire de l’Arsenal de Venise

Scroll To Top