Home / Culture / Milan – Entre légendes et réalité
Milan – Entre légendes et réalité
La Gaule cisalpine au 2e siècle avant J.-C

Milan – Entre légendes et réalité

L’origine et le nom de Milan sont colorés à la fois de réalité et de légende.

Selon l’historien romain Tite Live, les Gaulois, au 7e siècle avant notre ère, descendus des Alpes sous la conduite de Segovèse et de Bellovèse, s’installèrent au cœur des marécages de la plaine du Pô à l’est de la rivière Olona.

En 222 avant J.-C. ces « Gaulois Insubres » rencontrèrent pour la première fois les légions romaines qui, victorieuses, fondèrent Mediolanum (la terre du milieu).

Mediolanum

Mediolanum

La période Romaine
Milan prospéra ainsi sous domination romaine, au temps du consul Marcel et des empereurs Maximilien (Maximianus Herculius) et Constantin.

En 292 de notre ère, la ville devint capitale de l’Empire Romain d’Occident, tel qu’il avait été divisé quelques années plus tôt par l’empereur Dioclétien.

La religion chrétienne s’y consolide et s’y développe sous l’empereur Constantin à partir du 4e siècle. En témoignent les édifices religieux milanais aux origines paléochrétiennes : Sant’Ambrogio, Sant’Eustorgio et San Lorenzo.

huns en italie

Les Huns déferlent sur la péninsule italienne

Les invasions barbares
La fortune lui devint contraire avec les invasions barbares : incursions d’Alaric roi des Wisigoths, d’Attila et de ses Huns (en 450), d’Uraia et de sa tribu germanique des Ostrogoths, qui la mirent à feu et à sang.

Le royaume romano-barbare des Lombards, avec pour capitale Pavie (à une vingtaine de kilomètres au sud), allait durer plus de deux siècles, de 569 à 774.

En 774 Milan passait aux mains de Charlemagne.


Une « ville libre »

En 1045 naquit la « Commune« , forme de gouvernement autonome dans lequel toutes les classes sociales étaient représentées. La puissance et l’importance que Milan avait atteintes furent la cause de démêlés avec les cités voisines.

Frédéric Barberousse (Frédéric Ier) profita de ces inimitiés et, descendu dans la vallée Padane, il assiégea et dévasta Milan en 1162. Cette dernière et ses alliés (Ligue Lombarde) prirent leur revanche en 1176, lors de la bataille de Legnano.

La bataille de Legnano par Massimo d'Azeglio

La bataille de Legnano par Massimo d’Azeglio

Le pouvoir des grandes familles
Mais les luttes intestines reprirent et amenèrent une nouvelle forme de gouvernement, la Seigneurie (1240). Les seigneurs de Milan eurent pour nom les Torriani, puis vinrent les Visconti (de 1277 à 1447) et enfin les Sforza.

Avec les Visconti et les Sforza, Milan connut des périodes de splendeur et de vitalité considérable : sous la domination des Visconti, en 1386, débuta la construction du Duomo, la cathédrale de Milan.


La domination espagnole

De 1535 à 1713, pendant presque deux siècles, Milan subit la domination des Espagnols, dont le mauvais gouvernement a été souvent exagéré par les historiens. La ville fut frappée par la peste en 1630.

Avec la Paix de Vienne (1736) elle passe aux mains des Autrichiens et sous Marie-Thérèse son sort s’améliore, bien qu’il s’agisse toujours d’une domination étrangère.

Autrichiens et Français
Suivant la tournure des événements européens, Français et Autrichiens se succèdent ensuite :

  • 1796 : le 15 mai, les troupes napoléoniennes pénètrent à Milan.
  • 1805 : Napoléon est couronné roi d’Italie;
  • 1814 : les Autrichiens reprennent le gouvernement et constituent le Lombardo-Veneto;
  • 1848 (18-22 mars) : les « Cinq journées de Milan », au cours desquelles les Autrichiens sont chassés;
  • 1859 : bataille de Magenta gagnée par les troupes de Victor-Emmanuel et de Napoléon III.
L'entrée des troupes de Napoléon à Milan par Pietro Bagetti

L’entrée des troupes de Napoléon à Milan par Pietro Bagetti

 

Le royaume d’Italie
La bataille de Magenta est aussi une date dans le cadre plus vaste de la lutte pour l’indépendance de l’Italie.

Et en 1861, Milan fait partie du Royaume d’Italie, dont elle devient un des principaux centres industriels et financiers. De nouveaux quartiers résidentiels apparaissent.

Depuis cette date, Milan s’est rapidement développée et s’est étendue jusqu’à devenir la métropole qu’elle est aujourd’hui, grand centre européen d’échanges et de transit.

Scroll To Top