Home / Culture / Les Musées du Vatican
Les Musées du Vatican

Les Musées du Vatican

Le fondateur des musées du Vatican est le pape Jules II (1503-1513).

vatican_musees_400_02-300x201La visite de ces très vastes collections d’art qu’on ne peut voir en une seule journée, vous convaincra de leur exceptionnelle somptuosité.

Ce rassemblement prestigieux, constamment agrandi et transformé, abrité dans l’immense palais et ses ailes du rez-de-chaussée au second étage, est dû à la volonté ambitieuse qui conduisit à leur création.

Jules II rassembla d’abord, dans la cour du Belvédère, en 1503, les plus belles oeuvres antiques.

Cette présentation en plein air du premier musée archéologique fut longtemps l’un des sites préférés des voyageurs fous d’Antiquité : l’Apollon du Belvédère (copie romaine d’un bronze grec) en est l’illustration.

vatican_musees_escalier_400-300x201Puis les pontifes attirèrent à leur cour les artistes les plus réputés, leur demandant d’orner les salles du palais de leurs oeuvres comme le firent à Florence les Médicis qui étaient les banquiers des papes.

De grands maîtres servent successivement Rome et Florence.

Au fil du temps les pièces antiques sont achetées, les oeuvres de la Renaissance viennent s’ajouter, jusqu’au 18e siècle où commencent à être classées les collections grecques, romaines, paléochrétiennes, accumulées par le Vatican pour être présentées au public.

L’enrichissement des musées est constant.

Le Cortile della Pigna
On y trouve en premier lieu le musée Grégorien égyptien qui a été fondé par le pape Grégoire XVI (1831-1846) et qui a servi l’intérêt du public pour la culture de ce pays dont le général Bonaparte avait découvert l’importance considérable lors de la campagne d’Egypte.

Devant ce musée, dans la cour, s’élève une immense niche à trois niveaux, dressée par le peintre et architecte maniériste Pirro Ligorio (1510-1583), le célèbre Nicchione.

vatican_cortile_pigna_400_01-300x201Une colossale pomme de pin, la Pigna, en bronze, y avait été transférée, depuis l’atrium de l’ancienne basilique Saint-Pierre.

Elle orne aujourd’hui le double escalier de Michel-Ange qui mène à l’élégant Nicchione. Elle proviendrait d’un sanctuaire de la déesse égyptienne Isis.
Lire aussi : Visiter les Musées du Vatican

Scroll To Top