Home / Venise / La Scuola Grande Di San Rocco
La Scuola Grande Di San Rocco

La Scuola Grande Di San Rocco

La scuola grande di San Rocco est un superbe bâtiment, un des plus grands et des plus riches du style Renaissance, construit à compter de 1489, par Bartolomeo Bon, après la peste de 1477, pour remercier Saint Roch de Montpellier de sa protection contre la terrible épidémie.

En 1485, la confrérie avait réussi à récupérer la dépouille de San Rocco, son saint patron (Venise est coutumière de ce genre de récupération de reliques).

L’ensemble Eglise-Scuola est une perfection architecturale vénitienne. Avec une façade de marbres somptueux, des colonnes corinthiennes, une frise allégorique, l’édifice est rutilant.

nightal

Avec sa décoration intérieure, les toiles d’une série incomparable du Tintoret, c’est une sorte de « Chapelle Sixtine de Venise » .

Restaurée à la fin du 20e siècle par le Comité américain, elle est éblouissante; la décoration intérieure procure un vertige d’admiration.

Le maître Tintoret y a révélé la lumière et renouvelé l’iconographie. Cinquante-six oeuvres picturales, des trésors de marbres, de boiseries, de sculptures en ont fait une scuola d’absolue beauté.

A l’intérieur, tout est prestigieux. Pratiquement tout au long de sa vie, Tintoret a travaillé à cette oeuvre gigantesque dont les peintures sont à peu près toutes de sa main. Le peintre et la scuola sont à jamais liés dans l’histoire de l’art. Sa puissance de travail l’avait fait surnommer « Furioso » .

L’artiste avait évité de participer au concours. Il avait préféré peindre en une nuit une toile qui le fit agréer et même entrer dans la confrérie avec un titre de directeur. Il avait commencé les travaux par la voûte de l’Albergo, au premier étage et proposa, pour poursuivre, de percevoir une rente viagère plutôt que des honoraires très élevés qu’il était en droit de demander et de fixer à sa guise.

Les thèmes sont ceux de l’Ancien et du Nouveau Testament, la Récolte de la manne, Moïse faisant jaillir l’eau du rocher, le Miracle du serpent, en teintes vigoureuses, en raccourcis saisissants proches du courant maniériste.

Au rez-de-chaussée à trois nefs, l’Adoration des mages, le Massacre des innocents, l’Assomption.

rocco

La salle supérieure de très grandes dimensions entièrement décorée, aux murs et au plafond, demande de se munir d’un miroir pour ne pas se rompre le cou.

La salle de l’Albergo au fond de la grande salle du premier étage montre une Crucifixion d’une intensité dramatique, un Saint Roch en gloire, une Montée au Calvaire, un Ecce homo (voici l’homme) d’une vibrante émotion.

La Salle des méditations destinée aux prières qui était dépourvue de peintures a fini par en recevoir.

Des toiles du Tintoret sont aussi à l’église San Rocco, qu’il ne faut pas oublier de visiter. Sa façade rappelle tout à fait celle de la scuola.

Laisser un commentaire

Scroll To Top