Home / Italie / Cortona, une Commune Médiévale de Toscane
Cortona, une Commune Médiévale de Toscane

Cortona, une Commune Médiévale de Toscane

Située au sud d’Arezzo, et dans la province du même nom, Cortona est, comme Volterra, l’une des douze cités étrusques historiques dites de la « Dodécapole » . Perchée, comme le sont de nombreuses villes toscanes au sommet de sa colline, elle offre d’impressionnants points de vue sur la campagne environnante.

Pour visiter Cortona, prévoyez de bonnes chaussures de marche : hormis les quelques places et rues du centre, il vous faudra emprunter de longues rues, très en pente, pour en découvrir tous les secrets et atteindre, dans la partie la plus haute, la Basilique Sainte Marguerite. Patrie du peintre de la Renaissance Luca Signorelli (1445- 1523), Cortona est une ville dans laquelle se mêlent art, architecture et beauté des paysages.

La naissance de Cortona, objet de divers récits légendaires, se perd dans la nuit des temps. Cité majeure de la Ligue Etrusque elle devint colonie romaine avant d’être saccagée au cours de la Guerre des Goths qui opposa Byzantins et Ostrogoths entre 535 et 553. Aux mains du parti Gibelin dans l’Italie du 13e siècle, elle est vendue à la dynastie des Médicis en 1411. Au terme de la Campagne d’Italie de 1820, Cortona est intégrée au Royaume d’Italie.

cortona_DSC_5035

Promenade à Cortona
On pénètre dans la ville par la Piazza Garibaldi (atteinte à partir du parking par un réseau de jolis sentiers sinueux escaladant une colline boisée) d’où la vue s’étend sans fin sur les plaines ondulées du Val di Chiana jusqu’aux rives du lac Trasimeno.

Reprenez votre souffle sur un des bancs de la place, en profitant quelques instants de la vue, vous n’êtes pas au bout de vos efforts… La Via Nazionale (ou Ruga Piana), étroite rue pavée bordée de commerces, de bars de restaurants, de glaciers et de boutiques de souvenirs conduit en quelques minutes au cœur de la ville sur la Piazza della Repubblica dominée par son Palazzo Comunale.

A quelques pas, la Piazza Luca Signorelli est considérée comme la plus belle de la ville, avec son Palais Casali (siège du Musée étrusque) et son Théâtre Signorelli.

De là partent les principales rues pour découvrir Cortona, la Via Casali et la Via Dardano. En quelques pas nous voici Piazza del Duomo dominant la plaine toscane.

On y admirera la Cathédrale de Cortona, bâtiment à l’austère façade, élevée sur l’emplacement de la « Corys » étrusque. Maintes fois agrandie son aspect actuel remonte à la fin du 15e siècle. Un véritable musée qui passionnera les amateurs d’art religieux toscan.

cortona_duomo_2

 

La ville haute
Les rues de Cortona font partie des plus abruptes de Toscane. L’effort en vaut la peine. Très vite le centre, ses touristes et ses commerces sont oubliés.

Que la chaleur du soleil de Toscane ne vous empêche pas de persister dans vos efforts. Après une dizaine de minutes de marche, le chemin suivi tient plus du sentier de montagne que des rues d’un village.

Le parcours traverse des pinèdes dont le parfum exhale au soleil.

Première étape, la petite et gracieuse Eglise San Nicolò, édifice roman du 15e siècle, qui renferme deux œuvres de Luca Signorelli.

Le chemin se poursuit offrant à chaque virage des paysages nouveaux. Nous sommes arrivés au bout de nos efforts : voici enfin le sommet du mont Egidio sur lequel trône la Basilique Santa Margherita, dédié à Sainte Marguerite, patronne de Cortona.

cortona_DSC_5050

 

Dans les jardins de Cortona, deux églises de la Renaissance
En contrebas de la ville, isolées au cœur des vergers et des oliveraies, deux merveilles architecturales de la renaissance : Santa Maria Nuova et Santa Maria delle Grazie (ou del Calcinaio).

Santa Maria Nuova est la plus belle et la mieux conservée des deux. En forme de croix grecque, elle fut réalisée sur un projet initial de Cristofanello et terminée par Giorgio Vasari (1511-1574), architecte originaire d’Arezzo et qui vécut à Cortona entre 1543 et 1550.

Santa Maria delle Grazie fut dessinée par Francesco di Giorgio Martini, en collaboration avec Sangallo, le plus grand architecte militaire de la fin du 15e siècle.

Infos pratiques
Cortona se trouve au sud de Florence à une heure et demie de distance, que l’on vienne par la route ou par le rail.
N’essayez pas d’y entrer en voiture, la quasi totalité de la ville étant classée en ZTL, Zone à Trafic Limité, et les rares places de stationnement étant réservées aux résidents. Des parkings sont mis à disposition dans la partie basse de la ville.
En train, la gare la plus proche est celle de Camucia-Cortona, d’où arrivent des trains en provenance de Florence, de Pérouse et de Rome.
Scroll To Top