Home / Italie / Love in Portofino
Love in Portofino

Love in Portofino

Un village côtier, autrefois isolé et à l’écart de la Via Aurelia (Route SS1)  et des principales voies de communication de la côte Ligure, Portofino jouit pourtant d’une grande renommée internationale.

Peut-être la chanson  » Love in Portofino « , composée et interprétée en 1958 par Fred Buscaglione y est-elle pour quelque-chose. Peut-être est-ce justement l’aspect isolé de ce charmant petit port qui le réserva longtemps aux touristes les plus fortunés, aux stars du cinéma et de la chanson, ou aux capitaines d’industrie possesseurs de yachts, qui lui conféra cet aspect glamour qui enrobe encore aujourd’hui son nom.

Les maisons multicolores de Portofino se reflètent de façon fantasmagorique dans les eaux limpides et vertes du port et forment un contraste étonnant avec le vert épais et sombre des collines.

portofino_ligurie_6

 

L’antique Portus Delphini, fondé selon Pline l’Ancien par les Romains, n’était autrefois qu’un petit port de pêche niché dans un renfoncement naturel situé à l’extrémité sud-est du promontoire massif qui constitue l’un des plus grands attraits du paysage côtier de la Ligurie.

Au cours des siècles, Portofino connut des luttes politiques et militaires et princes, papes et condottieri y séjournèrent.

Jusqu’à la fin du 19e siècle, l’accès à Portofino et à toute la zone géographique du « promontoire » se faisait principalement par voie maritime. Il existait aussi, et il existe encore, un très dense réseau de sentiers qui reliaient entre elles Santa Margherita Ligure, le hameau de Nozarego, San Fruttuoso, Ruta, San Rocco et Camogli.

portofino_ligurie_4

 

En 1988 est ouverte la route carrossable reliant Portofino à Santa Margherita Ligure. La route s’achève alors devant l’église paroissiale de San Martino, où l’on implanta un relais de poste.

Même s’il reste quelques barques de pêche dans le port, l’activité du célèbre village de la Riviera italienne a radicalement changé. Bars, restaurants, hôtels et commerces de luxe occupent désormais les locaux artisanaux autrefois installés sur la petite place et le long du quai.

Il est particulièrement agréable de s’y promener tôt le matin, lorsque le soleil n’est pas encore haut, qu’il ne fait pas trop chaud, et que les premiers traghetti n’on pas encore déversé leur cargaison de touristes.

portofino_ligurie_7

 

Après avoir visité la piazzetta aux maisons fleuries, au coeur du village, empruntez  l’étroite rue entourée de hauts murs (parcourue par Sophie Marceau dans une scène de « Par-delà les nuages », le film de Michelangelo Antonioni), qui vous conduira à la petite église San Giorgio et au Castello Brown du 16e siècle, mais surtout vous offrira une vue magnifique sur le village et sur le port bordé de ses maisons multicolores.

A découvrir de retour dans le village, l’église San Martino, édifiée à partir du 11e siècle dans le secteur le plus ancien du village. Une intéressante construction de style « roman lombard » à mi-chemin entre les eaux tranquilles du port et les reliefs du massif de Portofino.

portofino_san martino

 

Et pour les amoureux des profondeurs sous-marines, n’oubliez pas d’aller admirer le Christ des Abysses (il Cristo degli Abissi), statue de 2,50 mètres de haut, immergée à 17 mètres de profondeur dans la baie de San Fruttuoso, au beau milieu du promontoire de Portofino. Une statue en bronze réalisée en mémoire des marins morts en mer, oeuvre du sculpteur Guido Galletti, financée par l’armateur Costa et installée au fond des eaux turquoise de la baie depuis 1954.

Lire aussi : De Santa Margherita Ligure à Portofino

Comment se rendre à Portofino
En voiture : Autant le savoir, aucune place de stationnement n’est disponible à Portofino pour les non résidents. Le parking le plus proche du village se trouve à environ 2 km avant d’arriver, dans une anse sur la route 227, occupée par une belle plage et par les hôtels Argentina et Paraggi. Le parking n’est pas immense et sera vite plein en saison. Tarif : 3€/h.
A pied : C’est la meilleure solution et la plus agréable pour qui ne craint pas de parcourir les 5 km reliant Santa Margherita Ligure à Portofino. Une promenade magnifique, le long de la route il est vrai, mais la plupart du temps sur une voie en planches aménagée le long de la mer. (Voir Article)
En autobus : Pour ceux qui ne souhaitent pas marcher, ou souhaitent faire à pied l’aller seulement, il existe un bus très pratique qui relie Portofino et Santa Margherita Ligure en une quinzaine de minutes. Tarif : 1,80 € le trajet.
En bateau : Un traghetto part du port de Santa Margherita Ligure. Tarif : 6 € aller simple, 9 € A/R.

Laisser un commentaire

Scroll To Top