Home / Culture / Quelques fêtes en Italie (2)
Quelques fêtes en Italie (2)
La Fête du Rédempteur à Venise par Canaletto

Quelques fêtes en Italie (2)

15 mai : La course des cierges à Gubbio
La course des cierges à Gubbio, le 15 mai, comporte de nombreux détails extrêmement curieux. Elle se déroule selon un cérémonial compliqué et parfaitement conservé. En réalité les « cierges » sont de pesants engins formés de prismes octogonaux que termine une pyramide et qui traversent une table de six ou sept mètres de longueur. Gubbio, qui est une belle cité de l’Ombrie, veut ainsi rappeler sa victoire de 1151. A Gubbio également en mai, se déroule le concours des arbalétriers : les tireurs se servent vraiment d’arbalètes anciennes et le vainqueur est porté en triomphe au son des trompettes et au roulement des tambours.

L’ascension à Florence
L’Ascension nous ramène à Florence pour la fête du grillon. Jadis on se rendait au parc des Cascines pour chercher des grillons. Aujourd’hui on les achète enfermés dans des cages minuscules. On assiste au défilé de chars garnis de fleurs, tandis qu’aux Cascines d’autres attractions accompagnent la solennité (concours vocaux, orchestres etc.).

La Pentecôte
A Ovieto, on célèbre la Pentecôte, la fête du Ramier (della Palombella) dont le point culminant est marqué par des feux d’artifice allumés autour des statues sacrées de la Vierge et des Apôtres.

La Pentecôte à Naples prend un aspect plus imposant avec la célèbre fête de Montevergine, en partie profane et en partie religieuse. Le sanctuaire de Montevergine, situé assez loin de la ville, est ce jour-là le centre d’attraction d’une foule immense. A côté des rites sacrés se déroule la fête profane accompagnée de festins et de libations, de chants et de danses.

La fête de Pentecôte à Rome est également très vivante avec son Pèlerinage au « Divino Amore » qui a lieu le lundi qui suit la solennité.

« Corpus Domini »
Ovieto est le théâtre d’une aurtre fête importante, le jour du « Corpus Domini ». On porte en procession le corporal et les linges sacrés qui se teintèrent de sang  lorsque se manifesta la véritable présence du Christ dans l’hostie, le 11 août 1264, à l’occasion de la messe célébrée à Bolsena par un prêtre venant de Bohème et qui doutait.

Extraordinaire par ses effets pittoresques est « l’infiorata » de Genziano non loin de Rome, à l’occasion du « Corpus Domini ». La Via Livia est toute parsemée de fleurs qui forment un resplendissant tapis polychrome et parfumé.

24 juin, la Saint-Jean
Le 24 juin, la Saint-Jean se fête avec une particulière solennité à Rome dans le voisinage de la basilique de Latran. Les escargots en constituent le met traditionnel. La partie profane de la fête se déroule pendant la nuit, dans un bruit assourdissant de chants et de musique.  On consomme en abondance les vins des Castelli, tout en procédant à la vente traditionnelle d’une grande quantité de plantes aromatiques.

29 Juin : Saint-Pierre – Saint-Paul  à Rome
A Rome encore, quelques jours plus tard , le 29 juin, c’est Saint-Pierre – Saint-Paul, la plus grande fête de la capitale. Les solennités pontificales déploient leurs fastes dans la basilique de l’Apôtre. Parmi les manifestations extérieures, spectaculaires et uniques, il y a l’illumination de la basilique elle-même au moyen de lampes et de lampions à huile, qui produisent un effet inimaginable sur l’architecture de la basilique et sur la superbe coupole de Michel-Ange.

Fête du Voto à Assise
La fête du Voto (Voeu) à Assise déborde de ferveur religieuse. Elle a lieu le dernier dimanche de juin en souvenir du miracle accompli par sainte Claire lors du siège de frédéric II.

Palio de Sienne
Le Palio de Sienne qui remonte à 1659 emplit la ville d’une joyeuse animation deux fois l’an, le 2 juillet et le 16 août. La première de ces fêtes commémore les miracles de la Madone de Provenzano, la seconde célèbre l’Assomption. La ville, très belle, est décorée et magnifiquement ornée de tentures et étendards multicolores qui donnent un aspect magique à ses rues anciennes. Le cérémonial et les costumes offrent un très vif intérêt. Le concours des divers quartiers se déroule sur l’extraordinaire place dite « il Campo » parmi une animation, une agitation inoubliables. Illuminations, banquets  et chants terminent la fête en l’honneur du quartier vainqueur de la « Course ».

2 Juillet, la fête du Pardon à Sienne
Le 2 juillet, Assise voit une autre fête, celle du Pardon. La ville douce, silencieuse et mystique se peuple de pèlerins venant apporter leur humble hommage aux lieux qui virent naître le « poverello » et le virent ensuite exercer son apostolat en une époque pleine de luttes et de troubles.

La Fête du Rédempteur à Venise
Dans le cadre prodigieux de Venise une autre fête inoubliable vous attend le troisième dimanche de juillet c’est la fête du Rédempteur. La partie spectaculaire de la fête, celle qui attire le plus de touristes, se déroule le soir et pendant la nuit. Venise offre une nuit d’enchantement sur ses eaux parmi les lumières, les chants et le bruissement des embarcations, parmi les feux d’artifices qui se reflètent dans la lagune. (Voir Article sur la fête du Redentore).

15 Juillet : Fête de Sainte Rosalie à Palerme
Rendons nous maintenant en Sicile à Palerme pour la fête de Sainte-Rosalie qui a lieu le 15 juillet en  l’honneur de la découverte en 1624, des reliques de la sainte qui furent transférées ensuite dans la cité du Mont-Pelerin pour lutter contre la peste. Au cours des manifestations populaires l’âme sicilienne populaire se révèle tout entière et il n’est pas de meilleure occasion pour observer les habitudes et le comportement du peuple de l’île.

Quelques fêtes en Italie (1)
Quelques fêtes en Italie (3)

Laisser un commentaire

Scroll To Top