Home / Rome / Palatin – La Maison d’Auguste et Livia
Palatin – La Maison d’Auguste et Livia

Palatin – La Maison d’Auguste et Livia

Chronologiquement, il faut aller à la découverte des maisons du couple impérial Auguste et Livia, les premiers acquéreurs de terrains, et de constructions datant de la République.

palatin_liviaDans la domus (maison) d’Auguste, on verra deux petites salles de l’aile ouest ayant conservé des peintures murales en trompe-l’oeil d’environ 30 avant J.-C.

Dans la salle dite des masques (ambiante delle maschere) sont peints des masques de théâtre dans une scénographie complexe où deux peintures montrent, au centre un sanctuaire. Une autre pièce a un mur illustrant une cour entourée d’un péristyle.

La maison de Livia, répertoriée grâce à des inscriptions sur un morceau de plomb, présente des parties intactes. Trois pièces méritent l’attention en raison de la beauté des fresques murales réalisées vers 30 avant J.-C. parmi lesquelles celles de la salle à manger (tablinium) sont les mieux conservées.

Dans cette pièce, un mur en excellent état, est traité comme un décor de scène avec piliers corinthiens, piliers blancs sur stylobate (soubassement avec corniche) semblant se détacher d’un mur rouge, supportant un plafond en perspective.

palatin_livia_2Des peintures de petit format, montrant des sphinx et des divinités, illustrent les corniches. On voit des scènes mythologiques : Io aimée de Zeus, surveillée par l’épouse Héra. Un petit Eros tient le puissant cyclope en bride.

Une deuxième pièce montre sur ses murs des colonnes ornées de guirlandes de feuillages et de fruits. Une frise représente des scènes égyptiennes, dans le goût de l’époque.

Ce goût raffiné des Romains pour la peinture murale a été largement emprunté aux Grecs.

L’infinie variété des couleurs employées impressionne le visiteur qui ne doit pas oublier que ces décorations ont été découvertes près de deux mille ans après avoir été peintes. Elles n’ont rien perdu de leur fraîcheur.

Il est à craindre que soumises maintenant à l’oxydation par l’atmosphère, elles ne perdent peu à peu leur éclat et leur luminosité.

Les Styles décoratifs des palais 
Pour intéresser au mieux le visiteur, il faut ajouter quelques précisions au sujet des formes décoratives qui ont pu être déterminées grâce aux riches découvertes faites à Pompéi.

Elles peuvent être classées en quatre styles.

  • Le 1er styleau 2ème siècle av. J.-C. imite les murs de marbre et se traduit par des dessins géométriques parfois soulignés de colonnes saillantes.
  • Le 2e style utilise des motifs en trompe-l’oeil pour donner l’impression de grandes pièces. Les murs semblent reculer et s’ouvrir sur d’autres perspectives.
  • Le 3e style apparaît à la fin du 1er siècle av. J.-C. Il ajoute à l’illusion du trompe-l’oeil des motifs architecturaux et des paysages naturalistes. Les murs se divisent en panneaux montrant des scènes champêtres.
  • Enfin le 4e style prendrait naissance vers 63 de notre ère. Les murs semblent s’effacer, deviennent des zones neutres, en laissant le champ libre à l’imagination du peintre. Les portraits apparaissent, les personnages sont les sujets centraux.

 

Le Palatin Colline Impériale

Scroll To Top