Ne manquez pas !
Accueil / Rome / Rome – Les Débuts de la Croissance

Rome – Les Débuts de la Croissance

Rome – Les Débuts de la Croissance
4.6 (92.73%) 11 votes

Rome victorieuse connaît un accroissement des plus prospères. La population répartie sur les sept collines de la ville atteint 500 000 habitants. On construit des réseaux routiers, des aqueducs. Les logements de rapport enrichissent les patriciens de l’aristocratie terrienne.

Le jeune Octave dont le nom honorifique est Auguste, maintient un régime impérial qui durera trois siècles.

palatin_livia_2Les provinces sont pacifiées, les réformes administra-tives sont faites.

La ville est gérée et divisée en quatorze régions, dans une réalisation urbanistique qui donne tout son éclat à l’une des plus belles cités du monde, atteignant alors un million d’habitants.

Des édifices gigantesques sont élevés en grand nombre, thermes, amphithéâtres, aqueducs, cirques, palais, monuments votifs.

C’est à cette époque que l’art romain est défini comme art officiel visant à sa propre glorification, héritier des traditions esthétiques de la Grèce.
La peinture se développe et le paysage devient un très fréquent sujet de décoration murale, visible encore de nos jours dans les villes de Pompéi et à Rome dans la villa de Livia, sur le mont Palatin.

 

marc_aurele-221x300La littérature, et les sciences se manifestent. Auguste après sa mort, sera divinisé en reconnaissance de sa gloire.

Lui succèdent les souverains Julio -Claudiens : TibèreCaligulaClaudeNéron, aux règnes sanglants, aux révoltes cruellement réprimées.

Il faudra attendre les premiers Antonins (96-192) pour obtenir un régime libéral plaçant le pouvoir au service du bien public, dans le respect de la dignité humaine.

TrajanHadrienMarc-Aurèle, font atteindre à l’Empire son apogée.

Les fortifications sont renforcées aux frontières avec le mur d’Hadrien et le mur d’Antonin.