Home / Italie / 10 lieux à visiter à Gênes (2)
10 lieux à visiter à Gênes (2)
Gênes et son port, vus de la Lanterne

10 lieux à visiter à Gênes (2)

La suite de notre découverte de Gênes

5 – La Via Garibaldi et les Palazzi dei Rolli
Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO, cette artère longue et étroite est l’une des plus belles d’Italie pour les palais du 16e siècle qui la bordent. Autrefois baptisée Via Aurea, la rue « dorée », en raison de la richesse de ses édifices, elle rassemblait les palais la noblesse la plus fortunée de la ville : palais Cambiaso, Gambaro, Lercari, Spinola, Doria, Podestà, Cattaneo – Adorno, Serra, ou encore palais des Torrette, au total 42 palais, tous d’une architecture fastueuse  et décorés de magnifiques fresques. Le palais Doria-Tursi est le siège de la mairie de Gênes depuis 1848.  Un palais édifié en 1564, dans lequel il est facile de pénétrer pour admirer l’atrium et les deux escaliers géants conduisant à l’étage supérieur. Dans une des grandes salles on peut voir la célèbre fresque de Francesco Gandolfi, le « Triomphe de Christophe Colomb« .

Le palais Doria-Tursi

Le palais Doria-Tursi

 

6 – Le Palazzo Reale
Ce palais du 17e siècle, encore appelé palais Stefano Balbi mais aussi palais Durazzo,  fait partie du système des palais des Rolli. C’est l’oeuvre de l’architecte Pier Francesco Cantone. L’un de ses propriétaires successifs fut, en 1823, le roi de Sardaigne. Dominant le port, le palais y était autrefois directement relié au moyen d’un pont qui enjambait la route. Un passage privé vers le port, détruit en 1864 lors de la construction de cette autoroute urbaine qu’est la Strada Sopraelevata Aldo Moro.

Le Palazzo Reale

Le Palazzo Reale

 

7 – Le Porto Antico – L’aquarium et  le galion Neptune
Comme dans de nombreuses villes portuaires du monde, le port antique de Gênes a fait l’objet d’un réaménagement récent, recyclage radical permettant d’offrir aux touristes les attractions les plus modernes. Autour de la marina et de ses voiliers et yachts à moteur sont installés le très réputé Aquarium de Gênes (15 € l’entrée), des cinémas, des magasins, des bars et des restaurants, une piscine et une patinoire, la Biosphère, un musée ludique et interactif pour enfants, le musée WOW consacré aux sciences, le musée national de l’Antarctique et le Galion Neptune. Ancré au port pour le grand plaisir des visiteurs, le Neptune est un bateau construit en 1986 en Tunisie pour les besoins du film de Roman Polanski, « Pirates« .

Le Galion Neptune

Le Galion Neptune


8 – La Lanterne et le port moderne

Une visite à la « Lanterne » , le phare dominant le port et emblème de Gênes, permet de jouir d’une des plus belles vues sur la ville, entourée de ses collines en amphithéâtre et précédée par les installations de son port de commerce. Une tour à base carrée, haute de 77 mètres, posée sur un rocher de 40 mètres de haut, ce qui lui confère une hauteur totale de 117 mètres au-dessus du niveau de la mer. Plus haut phare d’Italie et second plus haut du monde, ce très ancien phare, puisque construit à partir du 12e siècle, fut autrefois alimenté à l’huile d’olive. Le mieux est d’y aller le soir pour une belle lumière sur la ville.  Il faut s’y rendre en voiture (sortie autoroute « Genova ovest », puis se diriger vers le parking de l’hôtel Columbus Sea). De là vous trouverez le départ d’une promenade surélevée, en planches, qui conduit au pied de la Lanterne en offrant de beaux points de vue sur le port. On se rend ainsi au pied du phare (gratuit) et on peut visiter le petit musée (6 €). Horaires : de 14 h 30 à 18 h 30.

La Lanterne

La Lanterne


9 – Le Corso Italia

Pour finir une belle journée à Gênes et admirer le coucher du soleil sur la mer, une large promenade, très fréquentée les fins de semaine lorsque le temps est beau. Une promenade piétonnière de presque trois kilomètres de long, bordée de plages et d’installations sportives, de piscines et de terrains de « Calcetto » (le football à 5) et de beach volley, sur laquelle on marche, on fait du vélo, du roller ou de la course à pied. La « promenade » fut aménagée au début du 20e siècle en détruisant un entrelacs de maisons vétustes qui constituait un quartier de pêcheurs.

Le Corso Italia

Le Corso Italia


10- Boccadasse

Et au bout du Corso Italia, on peut finir la journée, et commencer la soirée, en buvant un verre à Boccadasse, un petit quartier de pêcheurs miraculeusement épargné lors des travaux du Corso. Un endroit très touristique mais aussi fort apprécié des Génois qui s’y retrouvent en fin de journée, aux beaux jours, pour boire un verre entre amis à l’une des terrasses ou s’asseoir, à pique-niquer sur les galets de la plage lorsque le soir descend.

Bocadasse

Bocadasse

Lire la 1ere partie : 10 lieux à visiter à Gênes (1)
Lire aussi : Une histoire de Gênes

Laisser un commentaire

Scroll To Top