Home / Rome / La Contre Réforme

La Contre Réforme

L’Eglise chrétienne, pour restaurer son autorité spirituelle, lancera à son tour la contre-réforme. Les esprits sont mobilisés sous l’action de Thérèse d’Avila, d’Ignace de Loyola, ancien officier qui crée la compagnie de Jésus, « Légion du Pape ».

charles_quint_titienLe Concile de Trente (1545-1563) par Paul III Farnèse est le point de départ de la lutte contre les hérétiques réformateurs dont certains meurent sur le bûcher.

Sixte Quint réorganise la Curie. L’Eglise romaine prend le visage qu’elle gardera jusqu’à nos jours.

La population revient, dans l’essor urbanistique que veut l’Eglise catholique.

Les papes commandent de nombreuses oeuvres d’art.

Michel-Ange entreprend la construction du dôme de Saint-Pierre.

Les jésuites font édifier l’église du Gesù.

 

paul_3_titienDes palais apparaissent dans un remaniement prestigieux. La ville est dans la fièvre de la construction.

L’exubérance baroque fait son apparition.

Le Bernin dote la cité renaissante de ses architectures et des sculptures, aux nouveaux accents, aux courbes sensuelles.

La basilique Saint-Pierre reçoit son célèbre baldaquin de bronze, la Place Navona hérite de la monumentale fontaine des Quatre Fleuves.

La peinture connaît de nouvelles impulsions avec le Caravage et Carrache.

La Rome baroque aux innombrables trésors artistiques attire de nombreux visiteurs, artistes, érudits, étudiants, qui découvrent les antiquités, ce qui permettra la fondation des premiers musées.

Scroll To Top