Home / Italie / Vernazza, l’un des plus beaux villages d’Italie
Vernazza, l’un des plus beaux villages d’Italie
Vernazza vue du port, et l’église Santa Maria d’Antioche

Vernazza, l’un des plus beaux villages d’Italie

Pour de nombreux visiteurs, Vernazza est le plus pittoresque des cinq villages composant la région du littoral Ligure connue sous le nom des Cinque Terre, et l’un des plus beaux d’Italie. Un village vieux de plus de mille ans, célèbre pour ses maisons colorées faisant face à son port de pêche et ses rues creusées à flanc de montagne.

Entre les cultures en terrasses dont les oliviers fournissent une des huiles d’olive les plus réputées d’Italie, et les rivages de la Méditerranée, Vernazza entasse ses maisons sur un espace extrêmement restreint. Un jeu de construction aux cubes de couleurs encastrés les uns dans les autres, sans perte de place, sans autres espaces libres que les rues étroites et abruptes et quelques petites places.

Piazza Marconi

Piazza Marconi

Seul le quartier du port offre assez d’espace pour que s’y installent, sur la Piazza Marconi, de vastes terrasses de bars et de restaurants, alternant avec des barques de pêche. Une charmante scène de théâtre avec pour décor le clocher octogonal de l’église Santa Margherita d’Antioche, la tour cylindrique du château Doria, les façades aux divers tons de rouge, et le bleu-vert profond des eaux du port sur lesquelles dansent les barques au mouillage.

Le village est entouré des restes d’une ligne de fortifications et de tours défensives construites au 16e siècle afin de le protéger des attaques des pirates turcs. Village isolé accessible seulement par voie maritime ou en suivant des sentiers escarpés, Vernazza connut pourtant quelques siècles de développement économique et démographique grâce à ses activités liées à la pêche et à la culture, de la vigne ou celle des oliviers.

Les barrières géographiques faisant malgré tout obstacle à un réel développement, le village déclina à partir du 17e siècle, contraignant une partie de sa population à émigrer vers la grande ville de Gênes au nombreuses opportunités économiques, puis vers La Spezia et les chantiers de l’arsenal militaire installé au 19e siècle.

La création de la voie ferrée entre les deux grandes villes voisines, tout en désenclavant Vernazza, renforça et facilita l’émigration et l’abandon progressif du village. Il faudra attendre les années 1960 et l’essor du tourisme pour redonner vie à ce joyau des Cinque Terre.

 

Une terrasse sur le port de Vernazza

Une terrasse sur le port de Vernazza


L’église Santa Maria d’Antioche

Dominant le port, caractéristique pour son clocher blanc, octogonal, surmonté d’une coupole, l’église de Vernazza se repère de loin lorsqu’on parcourt à pied le sentier provenant de Monterosso al Mare. Sa construction s’étale entre le début du 12e et le 14e siècles, sur les restes d’une église d’origine, plus vieille de presque un millénaire selon certaines études.

Le castello Doria
Un autre trait distinctif du village et de sa silhouette caractéristique. Inséré au 15e siècle à la ligne de fortifications médiévales et ancré au rocher, c’est une construction massive et irrégulière, dominant la mer, et surmonté d’une tour de guet cylindrique appuyée sur une base rectangulaire.

La Plage de Vernazza
Située à l’arrière du village, la plage de Vernazza est accessible d’une façon des plus originales en empruntant une grotte taillée dans le rocher. Une cinquantaine de mètres parcourus dans la fraîcheur de cet antre sombre permettent de déboucher à la lumière aveuglante sur cette plage de galets dominée par la falaise.

La plage de Vernazza

La plage de Vernazza


Les inondations de 2011

Le 25 octobre 2011, comme l’ensemble du Parc des Cinque Terre et une grande partie de la « Riviera du Levant« , Vernazza a été frappée par des pluies torrentielles, une violente inondation et des coulées de boue qui laissèrent certaines parties basses du village sous quatre mètres de débris. Evacuée, la ville fut déblayée et rénovée, mais reste sous surveillance.

Un reste des inondations catastrophiques de 2011

Un reste des inondations catastrophiques de 2011

 

Lire aussi :
- Monterosso- Vernazza : une randonnée dans les Cinque Terre
- Comment se rendre aux Cinque Terre ?
- Une journée aux Cinque Terre

Laisser un commentaire

Scroll To Top