Home / Venise / La Ca d’Oro
La Ca d’Oro

La Ca d’Oro

La Ca’ d’Oro est le plus beau des palais vénitiens. Sa description a été faite mille fois. C’est la palais le plus célèbre et le plus élégant.

Au début du 15e siècle, Marino Contarini fait construire la « Ca’ D’Oro » ainsi désignée du fait des brillantes dorures et de la polychromie de la façade qui accompagnaient la délicatesse de l’architecture due à Raverti, puis aux frères Giovanni et Bartelomeo Bon.

La façade est une broderie de marbre dont la contemplation procure un savoureux vertige. L’ornementation raffinée découle du style du Gothique fleuri qui a persisté à Venise alors que Florence avait adopté les codes de la Renaissance austère.

caoro (1)

Le rez-de-chaussée rappelle les palais byzantins. L’ample portique à colonnes, le péristyle d’une noblesse élégante évoquent tout à fait le Fondaco dei Turchi du 13e siècle.

Les deux loggias des premier et deuxième étages ainsi que les fenêtres latérales expriment les données du gothique flamboyant où le marbre est devenu dentelle, semblable au répertoire décoratif du Palais des Doges.

A l’étage noble, le « portego » (grand salon) est doté d’une terrasse surélevée, la loggia, qu’on appelle aussi liago lorsqu’elle est vaste, comme c’est le cas ici.

lace

Dans la cour de l’entrée de terre, la splendide « vera » (margelle du puits) en marbre rouge de Venise est un chef-d’oeuvre de Bartelomeo Bon. Les sculptures représentent la justice, la force, la charité, chevauchant des lions.

Au 19e siècle, ce palais fut offert par un prince russe à la célèbre ballerine italienne Maria Taglioni qui y fit opérer des modifications hasardeuses et s’en désintéressa.

Le comte Giorgio Franchetti l’acheta en 1894 pour le sauver de l’abandon. Il y fit entreprendre d’importants travaux de restauration. A la fin de sa vie il en fit don à l’Etat italien avec sa riche collection de peintures et d’objets de haute qualité.

Transformée en musée en 1927, la Ca’ d’Oro dut être fermée pour de minutieuses réparations, car elle était victime de détérioration par le salpêtre.

La Galerie Franchetti contient des merveilles, des peintures, des sculptures, des fresques, des faïences, des tapisseries, des meubles. L’oeuvre picturale la plus connue est sans doute le Saint Sébastien de Mantegna (1431-1506.).

La vera qui orne la cour est en marbre de Vérone.

cortebk

Scroll To Top