Home / Rome / Alentours de la Place d’Espagne
Alentours de la Place d’Espagne

Alentours de la Place d’Espagne

On sort, au nord, du territoire du Champ de Mars, vers une zone dessinée par trois rues convergentes : la via di Ripeta, la via del Corso, la via del Babuino.

L’empereur Auguste y avait fait aménager un quartier de temples de marbre et de zones de loisirs pour une capitale devenue la reine d’un Empire colonial.

Pendant des siècles les voyageurs entrèrent dans Rome par la via Flaminia, par une porte débouchant sur la place du Temple.

Pour le flot croissant des pèlerins et des visiteurs, les papes firent aménager de nouvelles voies, dont témoignent les trois artères ci-dessus citées, en éventail, que les romains nomment « le trident » (tridente).

D’ouest en est, elles desservent les rives du Tibrele centre par la via del Corso longue d’un kilomètre et six cents mètres, et enfin la place d’Espagne.

spagna_3

Au 17e siècle, la France et l’Espagne s’étaient réparties ces principaux axes, embellis de fort belles constructions pour leur légation auprès du Saint Siège.

Les Français firent construire un monumental escalier rejoignant leur église de la Trinité des Monts (Santi Trinita dei Monti).

Au 18e, la place fut peuplée de visiteurs britanniques, les nombreux hôtels furent ensuite occupés, au 18e et au 19e siècles, par des artistes et écrivains du monde entier.

Goethe et Shelley y vécurent. Leurs demeures ont été conservées.

Le café Greco de la via Condotti et le Babington’s Tea Room en rappellent l’époque.

La Piazza di Spagna reste le point de rencontre préféré des touristes dans un quartier où il fait bon flâner dans les nombreuses galeries et les boutiques.

On peut se diriger vers la villa Medicis, vers le parc de la villa Borghèse, vers la villa Giulia, ou gagner le jardin zoologique (Giardino zoologico).

spagna_a

Scroll To Top