Home / Venise / Autour du Rialto
Autour du Rialto

Autour du Rialto

Le quartier San Polo englobe le Rialto, un pétillant lieu de commerces qui fut autrefois la plaque tournante du riche négoce vénitien.

Le Rialto (rive haute) fut le premier lieu où les arrivants de Torcello et de terre ferme s’établirent. Les terrains étaient élevés par rapport au plan d’eau de la lagune, et l’artère du Canale Grande d’une profondeur suffisante pour l’arrivée des embarcations.

Le pouvoir économique s’y trouvait et les administrations de tarification et de contrôle y avaient leurs bureaux ainsi que les banques, les changeurs, les courtiers, les prêteurs, les collecteurs. C’était le vrai centre nerveux d’une ville qui commerçait avec toute l’Europe.

Le quartier du Rialto est toujours attractif, avec ses commerces, ses banques, ses boutiques, ses ateliers d’artisanat. La municipalité y a ses bâtiments les plus importants.

rialto_fruits

Promenez-vous dans cette animation trépidante, dans un décor unique au monde, pour y amasser d’excellents souvenirs d’odeurs, de couleurs et de clameurs.

La promenade commence au pied du Pont du Rialto. Rien n’est plus pratique, dans la commerçante Venise, que le réputé marché dont l’emplacement, choisi à l’époque pour être la Résidence du Doge, n’a pas varié depuis le début du 9e siècle, avec ses casernes, ses tribunaux, ses négoces…

L’activité du marché est ralentie depuis une dizaine d’années. Mais les étals abondent de fruits, de légumes, de fleurs et d’épices. Les étals de poissons sont approvisionnés par la lagune, une zone des plus poissonneuses en Europe.


San Giacomo di Rialto

Par la Ruga dei Orefici (rue des orfèvres) on arrive très rapidement à la petite église San Giacomo di Rialto.

C’est une des plus anciennes de Venise, remontant aux 5 et 6e siècles : 429 est l’année de la pose de la première pierre. Le porche est la caractéristique de toutes les façades. C’est  le seul élément d’origine qui subsiste.

Depuis 1410, l’horloge indique l’heure aux marchands.

L’intérieur est en croix grecque, à coupole. Reconstruite au 17e siècle, elle a gardé quelques colonnes en marbre grec; des chapiteaux ornés de feuillages témoignent de l’ancien édifice.

Le très beau retable est orné du San Giovanni Elemosinario du Titien.

L’église se trouve sur le Campiello Erbéria , sur lequel un étonnant piédestal de pierre surmonte un homme agenouillé qu’on appelle le Bossu du Rialto (le Gobbo).

C’est là que se faisaient les annonces, les informations officielles, les harangues.


Le Palazzo dei Camerlinghi

On peut gagner le très proche Palazzo dei Camerlinghi qui abritait les bureaux des trois trésoriers municipaux. La prison du rez-de-chaussée détenait les fraudeurs du fisc, souvent dénoncés par les lettres anonymes glissées dans les « bouches-de-lion« .

rialto
Le magnifique bâtiment à cinq faces de marbre richement ornées, qui épouse la courbe du Canale Grande date de 1525-1528.

Tout à côté, également sur le Grand canal, les Fabbriche Nuove est un grand et long bâtiment édifié entre 1552 et 1555 par Sansovino, pour être le siège de l’administration du commerce vénitien.

Cet édifice est d’architecture austère de la haute Renaissance.


La Pescheria

Une des places du marché de fruits, de légumes et de poissons atteint ici la rive du canal, et cotoie la Pescheria, marché aux poissons existant depuis le 14e siècle.

market

La halle néo-gothique érigée en 1907 d’après les plans du peintre Cesar Laurenti, ne heurte pas la beauté des palais riverains.

Non loin, on atteindra, par la rue Degli Speziale, la droguerie (drogheria) Mascari qui offre le parfum des épices et des produits exotiques, des thés et des cafés.

Au campo Baccario, il faut évoquer les anciens abattoirs qui furent les premiers établissements utiles ouverts dans cette zone habitée.

Lire aussi : Le Pont du Rialto

Scroll To Top