Home / Venise / San Trovaso : gondoles en chantier
San Trovaso : gondoles en chantier

San Trovaso : gondoles en chantier

Il reste environ cinq cents gondoles de nos jours. Elles étaient quinze mille au temps de la grande peste. Elles sont fabriquées au Squero di San Trovaso, dernier chantier en activité.

La technique de construction n’a pas changé de depuis le 15e siècle. Il faut quelque trois mois à deux ouvriers pour façonner et assembler avec une grande précision les 280 pièces qui formeront la gondole.

La barque devra être suffisamment solide pour pouvoir naviguer au moins pendant trente ans.

La gondole mesure onze mètres de long et 1 mètre 50 de large. Elle atteint 600 kilos.

Les bois employés sont de plusieurs espèces, chêne, noyer, cerisier, orme, sapin.

Elle est munie du Fer, lame d’acier qui protège la proue délicate. Dessiné en six dents, ce fer évoque les six quartiers de la ville: San Marco, San Polo, Santa Croce, Cannaregio, Castello, et Dorsoduro.

L’achat d’une gondole dépasse le prix d’une voiture de luxe, mais bien entretenue, sa durée de vie peut être supérieure à une trentaine d’années.

La gondole est dissymétrique, son côté gauche est plus large, son côté droit plus incliné, non seulement pour équilibrer le poids du rameur unique, mais aussi pour la maîtrise de la barque dans les canaux très étroits, et permettre des changements de direction plus serrés.

La gondole se manœuvre au moyen d’un long aviron, la forcula, qui repose sur un support appelé tolet.

Notamment pendant la période touristique où il est très sollicité, le gondolier donne à l’entretien de sa barque une attention toute particulière. A la fin de la saison, la gondole retourne au chantier de San Trovaso où elle est grattée, débarrassée des algues et regoudronnée.

Le chantier de San Trovaso, à quelques pas des Zattere.

gondoles_mole

Scroll To Top