Home / Rome / Sant Andrea della Valle
Sant Andrea della Valle

Sant Andrea della Valle

Rome possède une église qui compte parmi les plus célèbres édifices religieux baroques. Sa coupole est la deuxième, en proportions, après celle de Saint-Pierre-du -Vatican.

Elle a été construite pour les Théatins, ordre religieux, se donnant pour tâche de conduire la réforme catholique. Grimaldi et Della Porta commencèrent les travaux en 1591, l’oeuvre fut poursuivie par Carlo Maderno qui en 1622 plaça la magnifique coupole.

Comme toutes les églises jésuites elle a une nef d’une grande majesté sans accessoire superflu, dans le même style que l’église du Gesù (1491-1556).

Des petites chapelles l’entourent où sont érigés des tombeaux, ceux entre autres de la famille des Piccolomini, Pie II et Pie III.

La chapelle Strozzi a le style de Michel-Ange.

La chapelle Barberini, à gauche, est celle que Puccini évoque dans le premier acte de son opéra La Tosca.

Chapelle Barberini

Chapelle Barberini

La façade est de Carlo Rainaldi (1655-1665).

Les cinq sections murales, qui la composent s’élargissent vers le centre avec une décoration plus luxuriante.

Les décrochements successifs font progresser le mouvement architectural, avec des doubles colonnes monumentales qui accentuent vigoureusement les encadrements des fenêtres, produisant des effets de plasticité et des contrastes d’ombre et de lumière typiques du rayonnement Baroque.

san_andrea_valle_2_400-300x201La coupole est peinte d’une fresque de Giovanni Lanfranco (1621-1625) représentant La Gloire du Paradis, ce qui convient merveilleusement à cet élément d’architecture qui symbolise le ciel et la puissance divine.

Cette fresque, en trompe-l’oeil, est le premier exemple à Rome qui servit de modèle pour la décoration des autres voûtes, du haut-baroque. Les fresques de Lanfranco sont considérées comme l’oeuvre majeure de ce peintre, à Rome.

Les pendentifs de la coupole portent les peintures des quatre évangélistes (1622) exécutés par Dominiquin qui a peint aussi les scènes de la vie de Saint-André, dans l’abside (1624-1628).

La Piazza Navona - Le Campo dei Fiori - Le Palais de la Chancellerie - Le Palais Farnese - La Piccola Farnesina - Le Palais Spada - Sant Andrea della Valle - L’Eglise Neuve - Santa Maria della Pace Le Palais Altemps - Le Palazzo de la Sapienza Le Ghetto de Rome

Scroll To Top